Les (petits et grands) bonheurs de Sophie

17 août 2017

Des galettes à base de courgette pour changer de la poêlée

galettescourgette

Galettes de courgette à la feta
Temps de préparation : 15 minutes environ
Temps de cuisson : 15 minutes aussi pour la totalité des galettes
Nombre de smartpoints selon WW : 5 pour 5 galettes 
C'est la pleine saison des courgettes. On en trouve à foison dans les jardins, sur les étals des maraîchers et primeurs, dans les rayons légumes des grandes surfaces. On aurait tort de s'en priver, c'est un aliment très très light car rempli d'eau. Mais pas seulement. La courgette contient plein de vitamines. Ne reste plus qu'à savoir comment la cuisiner. Vous trouverez déjà quelques idées dans ce blog. Je vais vous en proposer d'autres dans les temps à venir. Et je commence par ces "râpés" de courgette. C'est simplissime à faire et délicieux. Et cela donne un accompagnement plus original que la bête poêlée que nous consommons tous.
Pour 10 galettes
Il vous faut 1 courgette de taille moyenne, 2 oeufs, de la poudre de basilic, du poivre, du sel, de l'ail en semoule, 40 g de feta, de l'huile d'olive parfumée au basilic.
On lave bien la courgette et on coupe ses deux extrémités avant de râper le légume. Dans un saladier, on dépose le légume que l'on va mélanger avec 2 oeufs entiers, les 8 cuillères à café de farine, du sel (il en faut pas mal), du poivre, de l'ail en semoule (à doser en fonction de vos goûts), du basilic en poudre (un peu) et la feta que l'on aura au préalable émiettée. On mêle tout ça. On goûte et on rectifie l'assaisonnement. 
Le résultat est assez liquide. Ne vous inquiétez pas, c'est normal ; la courgette va rejeter ainsi pas mal de son eau. 
Dans une poêle anti-adhésive, on fait chauffer une partie de l'huile d'olive parfumée au basilic. Puis on dépose deux belles cuillères à soupe de la "pâte" pour chaque galette. On étale bien ; le but n'étant pas d'obtenir une boulette mais quelque chose de plat qui pourra cuire uniformément. On laisse cuire quelques minutes et dorer un peu puis on retourne nos galettes pour poursuivre la cuisson de l'autre côté. On perpétue l'opération une deuxième fois sans ajout d'huile. Pour la troisième fournée, on utilise le restant de matière grasse pour éviter que cela n'attache à la poêle. On arrive à 10 râpés que l'on va parsemer de basilic frais et d'un peu de fleur de sel. On déguste chaud.
Votre Sophie 


15 août 2017

Un cheesecake plus light au citron vert et à la framboise

cheesecakel_ger

Un cheescake plus léger à ma façon
Temps de préparation : 15 minutes environ
Temps de réfrigération : 2 heures au minimum
Nombre de smartpoints WW : 7
C'est un dessert gourmand que je vous propose aujourd'hui. Mais, parfois, on a besoin de se faire plaisir. Et même un peu plus que d'habitude. Là, j'ai voulu faire tester une version plus light (je vous laisse imaginer le massacre quand il ne l'est pas) du fameux cheesecake dans un format assez petit mais qui est suffisant pour apporter la note de sucré désirée en fin de repas. J'ai utilisé du speculoos et de la framboise, deux ingrédients qui se marient à merveille. Cela donne un dessert délicieux, frais, de saison et pas trop sucré !
Pour 1 personne
Il vous faut 2 speculoos, 1 demi-cuillère à café d'huile de coco, 50 g de Philadelphia light, les zestes d'un citron vert bio et le jus d'un demi-citron vert, de l'édulcorant liquide, 10 framboises et un emporte-pièce en forme de goutte (de chez De Buyer pour moi), une poche à douilles (pas obligatoire).
Le temps prévu pour faire ce dessert pour être rédhibitoire. En réalité, il y a des temps d'attente nécessaires pour la réussite et la bonne tenue de ce gâteau. Hormis ces périodes de pause, il n'y a que très peu de travail. Ne soyez donc pas effrayés. Vous pouvez très bien commencer ce dessert la veille au soir et le terminer le lendemain sans aucun souci. De plus, il n'y a rien de compliqué dans sa réalisation. 
On démarre en s'occupant des speculoos que l'on émiette. On prélève alors un demi-cuillère d'huile de coco que l'on fait chauffer 40 secondes au micro-ondes de manière à la faire fondre. On mélange ensuite les speculoos en miettes avec l'huile de manière à ce qu'ils soient bien imprégnés. Et on place le résultat au fond d'un petit emporte-pièce avec une cuillère à café. On fait en sorte de bien tasser le tout. Et on place notre fond de cheesecake au frais pendant une heure, voire même plus, pour que le gras de l'huile de coco se fige.
Au terme de ce temps de réfrigération, on reprend notre emporte-pièce. On va alors passer un couteur sur le pourtour afin de détacher le fond en speculoos du cheesecake. On vérifie que cela se détache bien puis on replace l'emporte-pièce. 
On va alors s'occuper de la partie fromagère du gâteau. On lave et on zeste le citron vert. On réserve. On prélève la dose de Philadelphia light que l'on mélange avec le jus d'un demi-citron et quelques gouttes d'édulcorant. On ne force pas trop sur le sucre. Le speculoos va en apporter déjà pas mal. Il faut simplement un léger goût sucré. On ajoute aussi la moitié des zestes de citron vert et on mélange le tout. On met alors la préparation fromagère dans une poche à douille. C'est mieux de faire ainsi même si l'on est pas très à l'aise avec cette ustensile pâtissier. Dans le pire des cas, une petite cuillère fera l'affaire. On prend donc notre emporte-pièce avec notre fond en speculoos et on dépose une première couche de fromage dessus. Il doit rester environ la moitié de la préparation au Philadelphia pour la suite. On prend 4 belles framboises que l'on lave et que l'on coupe en petits bouts. On les dépose en les enfonçant un peu dans la première couche de fromage. Puis, on reprend la poche à douilles pour installer la seconde couche. Et on place le tout au congélateur au minimum une heure. Un peu plus, c'est encore mieux.
On sort notre cheescake au terme de ce temps de congélation. On va à nouveau enfiler la lame du couteau en suivant les contours intérieurs de l'emporte-pièce pour que le gâteau se détache facilement. On vérifie que cela fonctionne bien. On ôte l'emporte-pièce et on va déposer les framboises qui restent sur le dessus. On parsème ensuite le cheesecake des zestes de citron que l'on avait gardés. Et on ne tarde pas à manger ce dessert qui ne supporte pas trop la chaleur. Vous verrez, c'est frais, acidulé et sucré juste ce qu'il faut. Un délice.
Votre Sophie 

10 août 2017

Pour donner plus de fraîcheur à une soupe de melon

 

soupemelonmatcha

 

Soupe de melon au thé matcha

Temps de préparation : 5 minutes environ

Nombre de smartpoints selon WW : 0

Nombre de propoints selon WW :  0

Je n'ai pas inventé le cintre à plier la banane. J'ai juste mixé une moitié de melon et combiné sa saveur à celle du thé matcha. C'est la seule touche originale. Toutefois, on a plus l'habitude de l'accommoder avec l'anis (sous forme d'apéritif anisé ou non),  la cannelle voire la menthe.

Le thé matcha, cette poudre verte très appréciée au Japon, apporte une petite touche d'amertume qui vient agréablement casser le côté doux et sucré du melon charentais (l'orange) et apporter de la fraîcheur en bouche.

Je ne vous fait pas l'outrage de vous expliquer plus avant comment faire une soupe de melon (suffit de mixer un demi-melon débarrassé de sa peau et de ses pépins) et d'ajouter de la poudre de matcha à votre convenance et de mixer à nouveau (et un peu d'édulcorant si vous le jugez nécessaire). Le mieux est encore de goûter pour juger du mélange sans trop exagérer sur le matcha. Je vous laisse faire à votre sauce. Et goûter cette variante de dessert qui est très agréable en cas de grosses chaleurs et qui change des tranches de melon. 

Votre Sophie

 

Posté par SophieM6 à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

08 août 2017

Un plat de crevettes délicieusement parfumé à l'ail

crevettes_l_ail

Crevettes sauce à l'ail, épinards et féculents

Temps de préparation : moins de 15 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes environ

Nombre de smartpoints selon WW : 7

Nombre de propoints selon WW : 8

Je ne connais pas la météo de votre région. Mais dans l'Est de la France, nous subissons une alternance de chaud et de "froid" (tout est relatif). Tant et si bien que l'on passe d'une envie de gaspacho à un boeuf bourguignon... Ne trouvez donc pas étrange que je publie des recettes cuisinées et non pas des salades ou grillades alors que nous sommes en plein coeur de l'été. Dame Nature étant joueuse et modifiant les envies, je m'adapte et privilégie des plats qui pourront aussi faire votre bonheur (tout du moins, je l'espère) à la mi-saison voire même en hiver. C'est le cas de celui-ci : une recette toute bête et rapide qui permet d'accompagner des crevettes poêlées d'une sauce à l'ail. C'est délicieux mais, attention toutefois,  si vous avez un rendez-vous amoureux ;-p

Pour 1 personne

Il vous faut 120 g de crevettes décortiquées, 100 g de jeunes pousses d'épinard, 3 petites gousses d'ail, 2 tomates confites, 2 cuillères à soupe de crème allégée à 4-5 % de matière grasse, 1 cuillère à café d'huile, sel et poivre, 30 g (crus soit 100 g cuits) de féculents. 

On démarre en décortiquant les crevettes avant de les faire dorer dans une poêle dans laquelle on a fait chauffer l'huile. On réserve après la cuisson. On aura profité de ce temps pour éplucher les gousses d'ail et les émincer le plus finement possible (ou les presser dans l'ustensile qui va bien). On jette le tout dans la poêle en remuant et en surveillant pour ne pas faire brûler l'ail (méfiance, ça va vite). On ajoute les épinards. On mélange. Puis, on va remettre les crevettes sur le feu ainsi que des dés de tomates confites. On verse la crème et on laisse réduire un peu. On poivre. On sale. On goûte et on rectifie l'assaisonnement. On sert avec les féculents que l'on a cuits. Et on n'oublie pas de se brosser les dents après ! :D

Votre Sophie

07 août 2017

Quelques idées de menus - semaine 68

IMG_20151007_132425

Voici donc quelques idées de menus équilibrés. Comme les semaines précédentes, je vous fais des propositions pour 5 journées , je vous laisse gérer le week-end. J'ai aussi tâché de ne pas toucher à la réserve hebdomadaire.

 Les menus que vous allez découvrir sont basés sur un budget de 30 smartpoints (SP) quotidien et une réserve hebdo de 35 selon la méthode Weight watchers. J'essaie de garder un repère en unités propoint (PP) autant que possible.

  Les adeptes des régimes paléo ou végétarien devraient aussi trouver quelques idées dans les suggestions suivantes, sachant que je soumets parfois, pour certaines d'entre elles, des variations adaptées.

LUNDI

Petit déjeuner : bowlcake à la polenta (sans gluten), vanille, citron vert et chocolat blanc (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/01/35492493.html - 7SP ou 5PP) ; 1 pêche -> 7SP ou 5PP

Déjeuner : abricots poêlés au basilic et à la mozzarella (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/03/35514059.html - 4SP ou 4PP) ; 100 g d'escalope de dinde (2SP) ; tomates provençales sans matière grasse (0SP ou PP) ; 30 g de pâtes (cru ou 100 g cuites - 3SP ou PP) ; 100 g de fromage blanc à 0% de matière grasse (1SP ou PP) ; pastèque -> 10SP

Collation : 5SP à votre convenance

Dîner : soupe de carotte froide à la citronnelle (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/19/34199149.html - 0SP ou PP) ; riz au curry, aux courgettes et crevettes (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/05/10/33783634.html - 5SP ou PP) ; eton mess aux fraises, à la meringue et petit-suisse (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/23/34216721.html - 3SP ou PP) -> 8SP ou PP

MARDI

Petit déjeuner : tartines salée et sucrée du matin à l'avocat (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/04/25/35205848.html - 9SP) ; 1 abricot - > 9SP

Déjeuner : 4 cuillères à soupe de macédoine de légumes(2SP)  avec 1 cuillère à café vinaigrette maison (1SP ou PP) ; 100g de poulet rôti (4SP) ; carottes cuites dans du bouillon (1SP) ; yaourt au soja (2SP) avec édulcorant ; pêche - > 10SP

Dîner : figues rôties, jambon cru et mozzarella (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/20/34100620.html - 4SP ou PP) ; crevettes sauce à l'ail, épinards et féculents (recette à venir - 7SP ou 8PP) ; framboises -> 11SP ou 12PP

MERCREDI

Petit déjeuner : porridge aux flocons de riz (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/01/24/33244055.html - 7SP ou PP) ; bluets -> 7SP ou PP

Déjeuner : 2 croque-monsieur à la courgette (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/04/25/35205848.html - 10SP) ; salade composée sans féculents et vinaigrette maison (1SP ou PP) ; melon -> 11SP

Collation : 3SP à votre convenance 

Dîner : tajine de légumes aux épices, au citron confit et aux olives (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2015/12/09/33046335.html - 5SP ou PP) ; figues poêlées au miel et aux amandes (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/03/34141025.html - 4SP ou PP) -> 9SP ou PP

JEUDI

Petit déjeuner : bowlcake à la semoule, nectarine et amande (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/30/34253217.html - 7SP ou 5PP) ; framboises -> 7SP ou PP

Déjeuner : salade concombre et de pêche (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/14/34320784.html - 2SP ou PP) ; clafoutis aux légumes d'été (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/21/34102100.html - 5SP pour 2 parts) ; salade verte avec 1 cuillère à café de vinaigrette maison (1SP ou PP) ; soupe de melon au thé matcha (recette à venir - 0SP ou PP) -> 8SP ou PP

Collation : 5SP à votre convenance

Dîner : salade de tomates avec 1 cuillère à café de vinaigrette maison (1SP ou PP) ; âtes à la courgette jaune et sa sauce à la tapenade (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/10/04/34396326.html - 8SP)  ; 100 g de fromage blanc à 0% de matière grasse (1SP ou PP) avec une crème de framboise onctueuse comme un lemon curd (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/17/34088767.html - 0SP ou PP) -> 10SP

VENDREDI

Petit déjeuner : 30 de muesli (4SP) ; 100 g de fromage blanc à 0% de matière grasse (1SP ou PP) ; 1 banane ; 10 g de pistaches (2SP) -> 7SP

Déjeuner : pousse d'épinards en salade avec 1 cuillère à café de vinaigrette maison (1SP ou PP) ; clafoutis aux légumes d'été (5SP les 2 part) ; 1 part de banana bread sans gluten (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/02/28/34990289.html - 3SP) ; 1 abricot -> 9SP

Collation : 2SP à votre convenance

Dîner :  salade riz-thon-concombre-maïs (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/13/34316738.html - 12SP) ; soupe de fraise à la menthe (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/05/12/33732316.html - 0SP ou PP) -> 12SP

Posté par SophieM6 à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


03 août 2017

Des abricots poêlés et parfumés au basilic

abricotmozza

Abricots poêlés au basilic et mozzarella

Temps de préparation : moins de 5 minutes

Temps de cuisson : moins de 10 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 4

Nombre de propoints selon WW : 4

Cela faisait longtemps que que je voulais tenter une association entre l'abricot et le basilic. Et tant qu'à la faire, je l'imaginais plutôt dans un plat salé. Le temps d'acheter quelques beaux spécimens chez le primeur et j'ai enfin tenté le coup. Certes, j'ai oublié le basilic dans la bataille mais il se trouve que j'ai eu, un été, la bonne idée de faire sécher des bouquets de cette plante odorante avant de moudre les feuilles et de tamiser le tout. Je vous conseille de procéder ainsi ; vous aurez, durant toute l'année, une poudre maison, très saine et odorante qui viendra réveiller vos plats italiens ou non. Mais en l'occurrence, si vous avez un pot de basilic à portée de main ou quelques branches acquises chez le primeur, n'hésitez pas. L'entrée n'en sera que meilleure.

Pour 1 personne

Il vous faut 3 abricots encore un peu fermes, 30 de mozzarella de bufflone (beaucoup plus goûteuse), de l'huile d'olive parfumée au basilic, du basilic, du poivre du moulin, du sel et de la fleur de sel.

Dans une poêle anti-adhésive, faites chauffer une cuillère à café d'huile parfumée au au basilic. Pendant ce temps, lavez et couper en deux les abricots. Taillez en trois chaque oreillon. Et jetez-les dans la poêle mise sur un feu un peu vif, de manière à saisir et dorer un peu le fruit. Baissez ensuite le feu car le but est d'obtenir une texture fondante mais un abricot qui se tient bien. Pas une compotée ou de la purée. On peut alors saler la poêlée modérement car on ajoutera de la fleur de sel juste avant la dégustation. On parsème aussi les abricots de la poudre de basilic ou de quelques feuilles fraîches taillées. On mélange et encore laisse encore un peu sur le feu. On dresse dans une assiette. On dépose un peu de poivre du moulin, un peu de basilic frais (ou de la poudre à défaut), des morceaux de mozzarella et un peu de fleur de sel. Ne reste plus qu'à passer à table et juger, vous aussi, de ce mariage que j'ai trouvé agréable.

Votre Sophie

01 août 2017

Un bowlcake citronné à base de polenta pour l'été

bowlcakepolentacitronvert

Bowlcake à la polenta (sans gluten), vanille, citron vert et chocolat blanc 

Temps de préparation : 5 minutes environ

Temps de cuisson : 3 minutes 15 (en fonction de votre appareil)

Nombre de smartpoints selon WW : 7

Nombre de propoints selon WW : 5

Impossible de remettre la main sur la semoule fine (oui, j'ai eu la bonne idée de ranger mes placards tant et si bien que je ne retrouve rien). La seule chose qui pouvait éventuellement remplacer cette satanée semoule, c'est la polenta que j'ai dénichée. De toute manière, dans un bowlcake, cela n'allait pas changer grand-chose à l'affaire. Et, petit point positif, cet ingrédient est sans gluten !

J'ai donc improvisé une recette à base de citron vert (oui, j'ai fait le plein, j'avais envie de frais pendant les fortes chaleurs) et de vanille à laquelle j'ai ajouté un peu de chocolat blanc pour la gourmandise.

Pour 1 personne 

Il vous faut 30 g de polenta type Tipiak, 1 banane, 1 blanc d'oeuf, éventuellement un peu de lait, 1 quart de sachet de levure, 1 cuillère à moka de vanille, 1 demi-citron vert pour le zeste et le jus, 10 g de chocolat blanc.

On ne change rien à la façon de procéder même si un ingrédient change. On mixe dans un blender une banane, le blanc d'oeuf et le jus d'un demi-citron vert (on garde les zestes de côté). On ajoute quelques gouttes de lait de vache ou autre si la préparation n'est pas assez liquide.

Par ailleurs, dans un bol, on mélange la polenta et la levure. On y ajoute les zestes prélevés sur le citron vert lavé et de préférence bio. On ajoute aussi les grains de vanille. On mélange bien avant d'incorporer l'appareil liquide que l'on répartit bien. Ensuite, on concasse grossièrement nos 10 g de chocolat blanc que l'on place dans la "pâte". Vous aurez remarqué qu'il n'y a pas besoin de sucre. La banane et le chocolat en apportent en quantité.

On met au four à micro-ondes pour plus de 3 minutes. Cela dépend de votre appareil. Dans tous les cas, le liquide doit être absorbé par la polenta et les bords du bowlcake doivent se décoller du bol. Si ce n'est pas le cas, remettez un peu au micro-ondes mais par tranche de 10 secondes max.

Ne reste plus qu'à démouler, éventuellement ajouter quelques grains de vanille et quelques zestes de citron vert et se régaler ! Bon appétit

Votre Sophie 

27 juillet 2017

Une sauce bien estivale mais relevée pour le poulet

pouletsaucericotta

Poulet poêlée et sa sauce ricotta, moutarde, citron vert avec ses accompagnements
Temps de préparation : 5 minutes environ
Temps de cuisson : 13 minutes environ
Nombre de smartpoints selon WW : 7
Je suis dingue de citron vert. J'aime au pire mettre quelques zestes, au mieux y ajouter le jus que je trouve avec la fois frais, acidulée et tellement parfumé. 
Pas étonnant à ce que j'en incorpore dans une banale sauce à la moutarde. Et cela fait toute la différence.
Pour 1 personne
Il vous faut 1 blanc de poulet de 100 g environ, 1 cuillère à café à d'huile d'olive, 1 cuillère à soupe de ricotta, 1 cuillère à soupe de moutarde forte, 1 citron vert, du sel, du poivre, de l'ail en semoule, 150 g de haricots verts, 30 g crus (100 g cuits) de perles de blé.
Bon, c'est parti. On fait chauffer l'huile dans une poêle anti-adhésive et on va faire griller notre poulet. Le temps qu'il dore sur toutes les faces, on prépare notre sauce (indispensable pour ne pas étouffer avec le poulet cuit comme ça). On dépose une cuillère à soupe de ricotta dans un bol auquel on mélange une cuillère à soupe de moutarde forte. On vient y déposer les zestes d'un citron vert entier (de préférence bio que l'on aura d'abord lavé). Puis, on verse la moitié de son jus dans la préparation. On met un tout petit peu de sel, du poivre et un poil d'ail en semoule. On mélange. On sale aussi notre blanc de poulet avant de le faire reposer dans une assiette. Allez-y mollo avec le sel, la moutarde va déjà beaucoup en apporté. Dans la poêle toujours chaude, on va faire sauter nos haricots verts (en boîte ou préalablement cuits à l'eau), sans ajout de matière grasse. On fait aussi cuire nos perles de blé pendant 4 minutes dans de l'eau bouillante salée au gros sel. On réchauffe pendant ces dernières opérations notre sauce ricotta au four micro-ondes pendant une bonne minute (ne pas mettre la puissance maximale).
Ne reste plus qu'à dresser les haricots verts, les perles de blé, le blanc de poulet que l'on va napper généreusement de cette sauce qui va apporter du moelleux et du caractère à notre volaille. Ainsi que cette petite note parfumée qui me séduit tant.
Votre Sophie 

25 juillet 2017

Une farce façon Boursin pour des champignons au four

 

champifarcis

 

Des champignons au four avec une farce façon Boursin

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 5

L'été, c'est la saison des farcis. Que ce soit des tomates avec un oeuf ou de la viande (je vous redonne les liens respectifs : http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2015/11/27/32984289.html ou http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/12/34151247.html), les pommes de terre, les poivrons avec du riz ou un mélange de boulgour et de feta (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/21/33989527.html), les courgettes et mêmes les aubergines, les beaux jours offrent de belles possibilités de se régaler. Je risque d'ailleurs de vous poster quelques recettes de ce genre car j'adore ça ! La dernière que j'ai faite est 100% végétarienne. Avec des champignons au four  (je me régale à chaque fois) et un petit mélange maison qui ressemble un peu à la cervelle de Canuts (pour qui connaît cette spécialité lyonnaise)  ou plus basiquement à du Boursin avec une pointe de vinaigre dedans.

Pour 1 personne

Il vous faut 5 gros champignons, 80 g de ricotta, 1 échalote, 2 gousses d'ail, poivre à l'ail de Ducros, 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique et du sel aux herbes.

Rien de compliqué dans les ingrédients. Pas plus dans la préparation. Il suffit d'éplucher le champignons, tout du moins leur tête. On enlève la queue. On en garde 3 pour mélanger à la farce au fromage. On va d'ailleurs tailler ces pieds de champignons en brunoise (en dés).

On s'attèle alors à la préparation de la farce. On prélève la ricotta que l'on mélange bien avec le sel aux herbes et le poivre à l'ail (on y va léger avec ce dernier ingrédient). On ajoute la brunoise de queue de champignon. On va éplucher et émincer l'ail et l'échalote qui rejoindront la ricotta. Avec la cuillère de vinaigre balsamique. On goûte et on rectifie l'assaisonnement en sel et poivre.

Ne reste plus qu'à farcir à la cuillère l'intérieur de nos champignons et de les déposer dans un four préchauffé à 180°C. Une demi-heure suffit. 

L'avantage avec ces farcis, c'est que l'on peut les manger aussi bien chauds ou froids, accompagnés d'un peu de féculents pour obtenir un repas équilibré.

Votre Sophie 

20 juillet 2017

Une poêlée unique et ultra-complète à base de courgettes

poel_ecourgette

Poêlée de courgettes, perles de blé, jambon cru et fromage

Temps de préparation : 5 bonnes minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 11

Nombre de propoints selon WW : 11

Voilà encore une recette avec les restes du frigo. Mais qui dit restes, ne dit pas forcément plat insipide et sans saveur. Avec cette assiette très complète, je me suis régalée. Il n'y a rien d'exceptionnel dedans mais les choses sont les plus simples sont parfois les meilleures.

Il suffira juste d'accompagner ce plat d'un fruit pour avoir un repas équilibré qui ne viendra pas plomber votre capital points journalier.

Pour 1 personne

Il vous faut 1 demi-courgette, 1 cuillère à café d'huile d'olive aromatisée au basilic (ou de l'huile d'olive tout court), du basilic frais ou en poudre, 30 g crus (ou 100 g cuits) de perles de blé, 30 g de fourme d'Ambert, 2 tranches de jambon cru découennées et dégraissées, de l'ail en semoule, du sel, du poivre du moulin. 

On commence par faire chauffer à  feu moyen dans un poêle anti-adhésive l'huile. Et on ajoute l'équivalent d'une demi-courgette lavée et tranchée en rondelles. On laisse dorer un peu le légume que l'on retourne régulièrement pour qu'il n'attache pas. Il faut une bonne dizaine de minutes pour qu'il soit fondant à souhait.

Pendant ce temps, on fait chauffer de l'eau salée dans une casserole. On y verse, à ébullition, les perles de blé. On fait cuire 4 minutes. On les égoutte au terme de la cuisson et on les réserve.

Dans la poêle, on va déposer les tranches de jambon cru détaillées en lanières. On fait en sorte qu'elles donnent du goût à la poêlée végétale. On incorpore de l'ail en semoule (la quantité dépend de ce que vous aimez). On mélange bien. On laisse cuire un peu. Et on vient y déposer les perles de blé. Et la fourme d'Ambert coupée en dés qui viendra fondre un peu en fin de cuisson. On peut alors mettre un tour ou deux de poivre du moulin et quelques grains de sel (mais pas trop avec le jambon cru et le fromage déjà salés) et un peu de basilic frais ou une belle pincée quand il est en poudre. On mélange et on sert immédiatement. A vos fourchettes !

Votre Sophie