Les (petits et grands) bonheurs de Sophie

16 juillet 2018

Quelques idées de menus - semaine 91

20160720_142258

Voici donc quelques idées de menus équilibrés. Comme les semaines précédentes, je vous fais des propositions pour 5 journées , je vous laisse gérer le week-end.

Ces menus ne sont désormais plus en smartpoints. Mais ils respectent les principes du régime en vigueur chez WW. A vous de faire les calculs ! Et de gérer aussi vos collations.

 Les adeptes des régimes paléo ou végétarien devraient aussi trouver quelques idées dans les suggestions suivantes.

LUNDI

Petit déjeuner : 1 muffin anglais complet toasté ; 2 carrés de fromage fondu light ; melon

Déjeuner : salade d'été au citron vert et sans matière grasse (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/06/29/35409094.html) ; 100 g de fromage blanc 0% de matière grasse, édulcorant et fraises avec quelques amandes 

Collation : biscuits tout moelleux sans ajout de matière grasse, flocons d'avoine et fruits secs (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2018/04/18/36326958.html

Dîner : 2 brochettes de volaille marinée aux herbes ; brochettes de légumes d'été et halloumi (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/24/34223346.html) ; tarte épicée à la pêche blanche (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/15/34324394.html)

MARDI

Petit déjeuner : porridge abricot-coco (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/29/35557928.html)

Déjeuner : clafoutis aux légumes d'été (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/21/34102100.html) ; salade verte et 1 cuillère à café de vinaigrette maison ; soupe de cerises à la citronnelle (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2018/06/28/36517573.html

Dîner : carpaccio de courgette verte et jaune et pomme de terre (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/22/35557943.html) ; 100 g côte de boeuf au barbecue ; soupe de melon au thé matcha (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/10/35543561.html)

MERCREDI

Petit déjeuner : 3 tranches de bacon revenus sans matière grasse ; 2 oeufs à la coque ; 20 g de pain en mouillette ; 2 petits abricots 

Déjeuner : reste de clafoutis aux légumes d'été avec salade verte ; crème à la framboise comme un lemon curd (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/17/34088767.html) avec 1 yaourt brassé 0% de matière grasse

Dîner salade de concombre et de pêche (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/14/34320784.html) pâtes à la ricotta et au citron (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/27/34103325.html) ; pastèque

JEUDI

Petit déjeuner :  banana bread maison sans gluten (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/02/28/34990289.html) ; 1 pêche

Déjeuner : salade de concombre avec 1 cuillère à café de vinaigrette maison au fromage blanc ; steak végétarien maison (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/05/23/35289515.html) ; tomates cerises rôties au four (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2018/07/03/36526365.html) ; yaourt de soja et mûres

Dîner : verrine douce à la tomate et à l'olive (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/07/33903425.html) ; poivrons farcis au boulgour et à la feta (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/21/33989527.html) ; bluets 

VENDREDI

Petit déjeuner : 1 petit-suisse allégé ; 30 g de muesli ; bluets ; 10 g d'amande

Déjeuner : tomates cerises ; sandwich avocat-bacon-tomate (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/06/34151158.html) ; melon

Dîner : crevettes sautées à la sauce cacahuète (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/10/34134348.html) ; 30 g de riz crus (soit 100g cuits) ; eton mess abricot, petit-beurre et yaourt à la fleur d'oranger (recette à venir)

http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/08/22/35557943.html

Posté par SophieM6 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13 juillet 2018

Profitons de la saison des courgettes avec un plat complet

courgettefarcie

Courgettes rondes farcies au riz, chorizo et oignon

Temps de préparation : 15 minutes maximum

Temps de cuisson : 40 minutes maximum

C'est la pleine saison des courgettes. Qu'elles soient vertes, jaunes, rondes ou non, on en trouve à foison sur les étals. Une belle occasion de les savourer avec un plaisir chaque fois renouvelé. Car ces légumes se prêtent à merveille à de multiples recettes. Ils ont  aussi le bel avantage d'être très léger au niveau calorique. En un mot : profitons !

Je vous propose aujourd'hui un plat complet à base de courgettes rondes. On les farcit avec un peu de féculents, trois fois rien de chorizo et de l'oignon pour le goût. Et c'est parti ! Le temps de cuisson paraît un peu long mais il n'y a rien à faire : juste à mettre au four et attendre que ça se passe...

Pour 1 personne

Il vous faut 2 courgettes rondes, 30 g (crus) de riz, 3 tranches de chorizo, 1 bel oignon, 2 gousses d'ail, de l'huile d'olive, 4 olives vertes denoyautées, du sel, du poivre.

On commence par faire chauffer de l'eau dans une casserole. On met du gros sel au moment de l'ébullition avant d'ajouter le riz pour une cuisson de 10 minutes.

On pêle l'oignon et les gousses d'ail. On émince ensuite l'oignon et on hache l'ail. On fait chauffer une poêle anti-adhésive afin de faire suer ces deux ingrédients auxquels on ajoute rapidement le chorizo taillé en lanières. Ce qui permettra d'amener un peu de gras pour ne pas faire brûler le tout (même si la cuisson est à feu doux).

On lave les courgettes. On découpe un chapeau sur le haut de façon à les évider. On garde la chair que l'on place dans une petit saladier. On y ajoute l'ail, l'oignon et le chorizo revenus. On concasse les olives en petits morceaux. On incorpore cet  ingrédient dans le saladier avant d'y mettre également le riz cuit égoutté. On mélange à nouveau. On assaisonne en poivre et en sel. On limite l'apport en sel car le chorizo et les olives vont déjà en apporter. Et on va aussi saler un peu l'intérieur de la courgette ronde avant de les farcir avec ce mélange.

On place alors nos courgettes remplies de leur farce dans un plat allant au four (préchauffé au préalable à 180°C) dans lequel on aura aussi déposer nos chapeaux. Et on laisse cuire une petite demi-heure (temps à adapter en fonction de votre appareil). On sert encore chaud. De quoi être rassasié pour la journée.

Votre Sophie

Posté par SophieM6 à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 juillet 2018

Quelques idées de menus - semaine 90

IMG_20160719_105449

Voici donc quelques idées de menus équilibrés. Comme les semaines précédentes, je vous fais des propositions pour 5 journées , je vous laisse gérer le week-end.

Ces menus ne sont désormais plus en smartpoints. Mais ils respectent les principes du régime en vigueur chez WW. A vous de faire les calculs ! Et de gérer aussi vos collations.

 Les adeptes des régimes paléo ou végétarien devraient aussi trouver quelques idées dans les suggestions suivantes.

LUNDI

Petit déjeuner : 50 g d'Eveil du Bouddha avec quelques bluets frais (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/19/33968605.html)

Déjeuner : grosse salade César maison avec laitue, tomates, petites pâtes type fragola, poulet tranché, croutons, parmesan, sauce vinaigrette maison ; cerises

Dîner : carpaccio de différentes espèces de tomate, huile d'olive et sel parfumé ; burger végétarien (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/02/34131637.html) ; melon

MARDI

Petit déjeuner : 1 muffin anglais complet toasté, 2 cuillères à café de confiture allégée en sucre, yaourt allégé, abricots

Déjeuner : melon et 1 tranche de jambon cru dégraissé et découenné ; pâtes à la courgette jaune et sa sauce à la tapenade (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/10/04/34396326.html) ; nectarine

Dîner : salade de pastèque à la feta (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/13/34067806.html) ; brochettes de poulet façon yakitori et son accompagnement riz-légumes (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/28/34003506.html

MERCREDI

Petit déjeuner : bowlcake fraise-chocolat blanc - voir photo (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/26/34103169.html) ; pastèque

Déjeuner : salade de riz/thon/concombre/maïs (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/13/34316738.html) ; eton mess à la fraise, meringue, petit-suisse (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/23/34216721.html)

Dîner : demi-avocat et 2 cuillères à café de vinaigrette maison ; poulet poêlé et sa sauce ricotta, moutarde, citron vert et ses accompagnements (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/07/27/35492478.html) ;  sorbet sans sucre framboise/pamplemousse (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/24/34103031.html)

 JEUDI

Petit déjeuner : tartines à la framboise (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/05/25/33859598.html)

Déjeuner : salade grecque avec concombre, tomate, poivron, olive, feta et huile d'olive ;  semoule à la coco (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2015/11/19/32953049.html)

Dîner : artichauts et vinaigrette maison ; courgettes rondes farcies au riz, chorizo et oignon (recette à venir) ; abricots pochés au sirop de serpolet (ou basilic (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/26/34227918.html)

VENDREDI

Petit déjeuner : 3 tranches de bacon ; 2 oeufs au plat sans matière grasse ; 1 tranche de pain de mie WW toastée ; 1 pêche

Déjeunersalade de lentilles, chorizo et crevette avec une vinaigrette sans huile (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/07/29/34131436.html) ; framboises et 100 g fromage blanc à 0% de matière  grasse

Diner : brochettes de légumes d'été et halloumi (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/24/34223346.html) ; muffin myrtilles, citron et ricotta (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/14/34174064.html)

 

Posté par SophieM6 à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juillet 2018

Une belle assiette végétarienne avec des carottes rôties au four

 

carotteroties2

 

Carottes rôties, épinards frais, boulgour et sauce yaourt/épinards/pistache

Temps de préparation : 15 minutes mexi

Temps de cuisson : 30 minutes environ

En feuilletant de vieux magazines culinaires, je suis tombée sur cette recette dans laquelle les carottes rôties au four étaient en vedette. Je dois reconnaître que je n'avais, jusque là, jamais osé passer au gril ces légumes. J'ai été tenté de le faire. Alors, j'ai fait mienne cette recette en l'adaptant à ma sauce... notamment en ce qui concerne la sauce. J'ai beaucoup aimé. Que ce soit la carotte légèrement confite, le petit goût gourmand de la pistache et la fraîcheur de la sauce. Je vous conseille vivement d'essayer. C'est parfait en cette période estivale et très complet.

Pour 1 personne 

Il vous faut 4 petites carottes bio de préférence, 150 g de pousses d'épinard frais, 30 g (crus) ce boulghour, de l'huile neutre, de l'huile de pistache (ou autre), 100 g de yaourt grec, quelques gouttes de lait (de coco Alpro pour moi), 17 g de pistaches non salée et décortiquées, 1 gousse d'ail noir (ou d'ail), sel et poivre.

On commence par préchauffer le four à 180°C. On lave et on brosse les carottes. On coupe l'extremité où se trouvent les feuilles et on en fend le légume en deux. On dépose toutes les demi-carottes sur une plaque allant au four sur laquelle on a posé un tapis silicone ou une feuille de papier sulfurisé. On arrose avec 1 cuillère à café et demie d'huile neutre. On sale. Et on enfourne pendant 30 minutes environ. On veille à retourner les carottes à mi-cuisson.

On lance aussi la cuisson du boulgour dans une eau bouillante salée.

On profite aussi de ce moment pour laver les pousses d'épinards. On en prélève 40 g que l'on va placer dans un mixeur avec de l'huile de pistache (1 cuillère à café maxi), 10 g de pistache et l'ail que l'on aura émincée. On mixe. On peut ajouter quelques gouttes de lait pour détendre le tout avant d'assaisonner en sel et en poivre. 

On mélangera les trois quarts de cette préparation avec le yaourt grec. On rectifie l'assaisonnement et, à la fin, on verse quelques gouttes d'huile de pistache pour parfumer encore un peu la sauce.

On prend les 7 g de pistache qui restent et on les torréfie dans une poêle sans matière grasse. On surveille bien. Un incident est si vite arrivé. On retourner les pistaches le plus possible. Puis, quand elles ont pris de la couleur et qu'un appétissant parfum flotte dans la cuisine, on va les concasser. On réserve.

On dresse alors un lit de boulgour égoutté au fond de l'assiette. On dépose dessus carottes cuites et épinards frais et les pistaches concassées. On peut ajouter ici ou là quelques gouttes de ce jus aux épinards qui reste au fond du mixeur et que l'on n'avait pas utilisé. On parsème de fleur de sel et on apporte, pour la dégustation, le yaourt grec aromatisé qui sert de sauce. Exquis.

Votre Sophie 

03 juillet 2018

Tomates cerises rôties au four

 

tomates_cerises_au_four

 

Tomates cerises rôties au four

Temps de préparation : moins de 5 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes environ

Pas besoin de se casser la tête pour se régaler. C'est le cas de cet accompagnement qui ne vous demandera aucun effort et qui fera mouche à chaque fois : que ce soit pour un dîner dans la semaine ou pour vos invités. Des tomates au four, c'est toujours une bonne idée, surtout quand elles sont savoureuses comme actuellement.

Je vous laisse la marche à suivre qui est d'une simplicité enfantine.

Pour 1 personne

Deux branches de tomates cerises (soit 16 tomates environ), de l'huile d'olive, du sel, 3 gousses d'ail et du poivre... 

Je crois que c'est la "recette" la plus rapide jamais écrite ici. Il suffit de prendre un plat allant au four et d'y déposer les tomates cerises passées sous l'eau. Vous l'autrez compris : on va enfourner aussi bien les tomates que la branche !

On va enlever le plus gros des épluchures autour des gousses d'ail tout en gardant la dernière couche avant la chair. Et on va venir fendiller la gousse avec le plat de la main ou d'un couteau de manière à ce qu'elles libèrent leur parfum.

On disperse le contenu d'une cuillère à soupe d'huile d'olive sur les tomates. Un peu de sel. Et on enfourne à 180°C pendant une trentaine de minutes. On surveille car tout dépend de votre four. On peut même terminer par un petit coup de gril pour obtenir une jolie coloration. Ne reste plus qu'à servir avec un peu de poivre et se régaler car c'est excellent !

Votre Sophie

Posté par SophieM6 à 10:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


02 juillet 2018

Quelques idées de menus - semaine 89

20180402_101810

Voici donc quelques idées de menus équilibrés. Comme les semaines précédentes, je vous fais des propositions pour 5 journées , je vous laisse gérer le week-end.

Ces menus ne sont désormais plus en smartpoints. Mais ils respectent les principes du régime en vigueur chez WW. A vous de faire les calculs ! Et de gérer aussi vos collations.

 Les adeptes des régimes paléo ou végétarien devraient aussi trouver quelques idées dans les suggestions suivantes.

LUNDI

Petit déjeuner : bowlcake semoule, nectarine et amande (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/08/30/34253217.html

Déjeuner : salade de tomate avec du sel aux herbes ; poêlée pomme de terre, courgette, bacon et oignon ; compote de rhubarbe non mixée maison

Dîner : salade type taboulé maison avec couscous aux épices Tipiak, tomate, concombre, olives et vinaigrette à base de jus de citron ; fromage blanc 0% de matière grasse, édulcorant et fraises

MARDI

Petit déjeuner :  céréales sans sucre ; lait de coco Alpro ; fruit, 10 g de fruits secs

Déjeuner : radis croque au sel ; 1 steak haché 5% de matière grasse ; tomates cerises rôties au four (recette à venir) ; 30 g (crus soit 100 g cuites) de pâtes ; soupe de cerise à la citronnelle (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2018/06/28/36517573.html

Dîner : repas japonais avec salade de chou blanc, 10 sushis ; nectarine

MERCREDI

Petit déjeuner : 1 barres de céréales maison (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2018/04/04/36285140.html - photo) ; banane

Déjeuner : salade gourmande de haricot vert, pomme de terre et magret de canard (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/09/07/34291838.html) ; melon

Dîner : poivron farci à la ricotta et la tapenade (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2017/05/16/35288587.html) ; riz au curry, courgette et crevette (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/05/10/33783634.html) ; 2 abricots

JEUDI

Petit déjeuner : 3 biscottes ; 2 cuillères à café de confiture allégée en sucre ; melon

Déjeuner : carottes rôties, épinards, boulgour, sauce yaourt/épinard/pistache (recette à venir) ; cerises

Dîner : salade César maison ; taboulé aux fruits (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/22/33997152.html)

VENDREDI

Petit déjeuner : 2 oeufs au plat, 2 tranches de bacon ; 1 tranche de pain de mie WW toastée ; 1 pêche

Déjeuner : quinoa à la tomate et au pecorino (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/06/23/33993818.html) ; pastèque ; yaourt au soja

Dîner : salade de concombre vinaigrette maison au fromage blanc 0% ; moules avec frites au four maison light (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2015/12/23/33101326.html) ; soupe de fraise à la menthe (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2016/05/12/33732316.html)

Posté par SophieM6 à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2018

Des cerises servies en soupe

soupedecerises1

Soupe de cerises à la citronnelle

Temps de préparation : même pas 5 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes environ

Temps de repos au frais : 2 heures

C'est la pleine saison des cerises, ce fruit juteux et très sucré (oui, oui, méfions-nous !). Mais, pour cette recette, ce ne sont pas des cerises fraîches que j'ai utilisées :-( 

Tout s'explique cependant... Par ma volonté de procéder au dégivrage de mon congélateur (je sais, j'ai une vie passionnante haha !). J'avais donc, dans mon congélateur, un sac de griottes dénoyautées d'une marque vosgienne (on ne se refait pas) de surgelés que j'ai déplacé le temps de l'opération. Et quand il a fallait remettre ce sac dans le compartiment, les fruits avaient ramolli. Il fallait faire quelque chose. Et une soupe fraîche me semblait tout indiquer compte tenu des températures actuelles.

Pour 4 personnes 

Il vous faut 450 g de griottes dénoyautées encore surgelées, de l'eau, de l'édulorant liquide ou du sucre et deux bâtons de citronnelle.

La recette est vraiment enfantine, cela ne vaut pas le coup de s'en priver. Et le résultat est un dessert bien frais, idéal en plein été.

On commence par verser le contenu du sachet dans une casserole. On recouvre les cerises d'eau. On dispose les deux bâtons de citronnelle dedans, en prenant la peine de bien écraser le bulbe. Voire le fendre à l'aide d'un couteau pour que le parfum se dégage bien. Et on porte le tout à ébullition. On peut alors verser quelques gouttes d'édulcorant liquide ou un peu de sucre afin qu'il se dissolve bien compte tenu de la chaleur. On mélange bien.

Quand c'est chaud, on stoppe le feu et on recouvre la casserole d'un film alimentaire pour que tous les arômes restent emprisonnés. On laisse refroidir à température ambiante ainsi. Puis, on dispose la casserole au frais pendant deux heures. Ne reste alors plus qu'à enlever les bâtons de citronnelle et servir la soupe, bien fraîche, dans 4 petits bols. Slurp !

Votre Sophie 

Posté par SophieM6 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 juin 2018

Une poêlée gourmande presque périgourdine

po_l_e

Poêlée asperges vertes, pommes de terre, gésiers et parmesan

Temps de préparation : 15 minutes maxi

Temps de cuisson : 30 minutes maxi

Oui. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas publié. Mais cela ne m'empêche pas de continuer à préparer des petits plats en secret chez moi... enfin, quand j'y suis. Je reconnais que, ces derniers temps, j'ai un peu quitté le nid pour quelques pérégrinations. Mais je vais me fixer un peu et vous allez retrouver plus régulièrement des recettes.

Pour mon retour et, comme un clin d'oeil à mes vacances d'été (qui sont finies, oui ) dans le Sud-Ouest de la France, je vous propose un plat complet assez gourmand mais équilibré qui combine légume, féculent, protéine et laitage. La totale. Associer à un fruit, cela fera parfaitement l'affaire pour un repas dans une semaine plus légère. 

Pour 2 personnes

Il vous faut 1 botte d'asperges vertes, 4 pommes de terre à chair ferme de taille moyenne, 1 bel oignon, 4 gousses d'ail, des gésiers (ceux en barquette de type Herta et non ceux qui sont conservés dans la graisse de canard), parmesan, sel, poivre, fleur de sel, huile d'olive.

Avant toute chose, et pour limiter l'apport de graisse dans cette poêlée, on commence par faire cuire à l'eau les pommes de terre. Ainsi, dans une casserole d'eau salée, on dépose nos tubercules non épluchés pendant 20 minutes. Le fait de laisser la peau permet d'éviter qu'ils ne s'imprégnent trop de l'eau de "leur bain". 

Pendant ce temps, on s'occupe des asperges vertes. Pour les préparer, rien de plus simple. Il suffit de casser à la main la tige. Les choses sont bien faites, on enlève juste ce qu'il faut pour garder le meilleur de ce légume. Puis, avec la pointe du couteau, on va venir ôter, sur la tige, les petites écailles. Pas besoin de les éplucher ; tout se mange. On les passe à l'eau et on les égoutte. Et ne reste plus qu'à les poêler.

Avant de passer à cette étape, on va éplucher l'oignon et l'émincer. Pour les gousses d'ail, on va enlever le plus gros de sa peau en laissant toutefois une pellicule. On va les écraser avec le plat de la main ou un couteau pour faire une cuisson en chemise mais de manière à ce qu'elles libèrent, malgré tout, leur parfum.

Dans une poêle anti-adhésive, on verse une cuillère à café d'huile d'olive. On dépose les asperges vertes et les gousses d'ail. On retourner régulièrement. Il faudra au total un bon quart d'heure pour cuire les asperges. A la fin de la cuisson, ajoutez les lamelles d'oignon. Puis les pommes de terre que vous aurez épluchées et coupées. On laisse dorer un peu. Puis, on ajoute les gésiers qui sont déjà cuits. On sale et on poivre un peu.

Au moment de servir, on va déposer quelques copeaux de parmesan et quelques graines de fleur de sel sur cette poêlée. Je pense que vous allez aimer ce plat presque périgourdin (même s'il manque le foie gras !).

Votre Sophie 

25 mai 2018

Un dessert mais à la patate douce - fête des mères part II

 

patatedouce

 

Patate douce/orange/crème pâtissière cannelle/pâte à cigarette

Temps de préparation : 35 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Temps de réfrigération : 2 heures

Et si vous sortiez votre poche à douilles pour la fête des mères ? Au cas où vous auriez envie de faire ce petit plaisir, je vous laisse la marche à suivre pour cette recette sortie de nulle part que j'ai testée et appréciée il y a quelque temps. J'avais envie de travailler à nouveau la patate douce (déjà eu l'occasion de le faire en l'insérant dans des gâteaux au chocolat par exemple) mais en la mettant à l'honneur, cette fois. Après tout, il y a bien des pâtissiers (avec lesquels je ne peux absolument pas rivaliser) qui arrivent à marier les légumes les plus improbables dans des préparations sucrées aussi surprenantes que gourmandes.

De mon côté, j'ai eu envie de rapprocher la cannelle, l'orange et la patate douce donc, en y mettant un peu de croquant. J'ai opté pour la pâte à cigarette dont j'ai pioché la recette chez un excellent candidat de la dernière émission "Qui sera le prochain grand pâtissier ?" de France 2 : Romain Montagne. Il se trouve que le gaillard, qui oeuvre dans le restaurant lillois Le Rouge Barre, est aussi un as pour imaginer des desserts à base de légumes. Marrant, ça !

Voilà, ne reste plus qu'à sortir la maryse, faire chauffer le four et vous lancer !

Pour 4 assiettes

Il vous faut 190 g de patate douce, 2 oranges bio de préférence pour les zestes et le jus

250 g de lait demi-écrémé, 1 gousse de vanille, 1 cuillère à moka rase de cannelle, 2 jaunes d'oeuf, 1 cuillère à soupe de sucre, 17 g de fécule pour la crème pâtissière

50 g de beurre, 50 g de sucre glace, 50 g de farine, 50 g de blanc d'oeuf, 1 g de sel fin, 1 demi-gousse de vanille pour la pâte à cigarette.

La crème pâtissière

On commence par la crème pâtissière qu'il faudra laisser refroidir avant de la pocher. Rien de plus simple en l'occurrence. 

Versez le lait dans une casserole dans laquelle vous ajoutez les graines de vanille de la gousse que vous avez fendue. Mettez-y aussi la gousse pour accentuer la saveur. Et portez à ébullition (attention que ça ne déborde pas).

Pendant ce temps, dans un saladier, déposez les jaunes d'oeuf et le sucre. Et à l'aide d'une fouet manuel, battez pour blanchir le tout (le mélange devient plus clair et le sucre se dissout). Déposez ensuite progressivement un mélange constitué de fécule et de cannelle dans les jaunes d'oeuf. L'idéal pour éviter les grumeaux éventuels est de prendre un tamis et d'y passer le mélange en plusieurs fois en mélangeant bien après chaque ajout.

Une fois le lait chaud, ôtez la gousse de vanille et versez le liquide chaud sur les oeufs en plusieurs fois également et en mélangeant. entre temps Cela permet de ne pas cuire les jaunes.  

Puis remettez le contenu du saladier dans la casserole à feu doux et continuez à mélanger. La crème va alors épaissir lorsque elle va bouillir. Stoppez le feu. Versez la crème dans une jatte. Couvrez la surface de film alimentaire et laissez reposer à température ambiante (pour faire chuter la température) puis au frais pendant 10-15 minutes max. Au delà, la crème - sans beurre - risque d'être trop prise et pas facile à travailler à la poche à douilles.

La patate douce

On fait bouillir une casserole d'eau et on plonge la patate douce dedans pendant 30 minutes. On vérifie la cuisson en plantant la pointe d'un couteau dedans. Quand elle s'enfonce sans résistance, on prélève le tubercule et on enlève la peau pour prélever la chair. Il nous en faut 190 g environ. On la met dans un blender dans lequel on ajoute le jus d'oranges bio (on y va progressivement avec le jus, il faut obtenir une pâte pas un smoothie).

On aura pris la précaution de prélever les zestes avant et on les réserve. On mixe la patate douce et le jus. Théoriquement, il n'y a pas besoin de sucre. Et une fois que l'on obtient un résultat bien lisse, pas trop liquide, on vient incorporer une partie des zestes et on mélange bien. On laisse refroidir à température ambiante voire un peu au frigo.

La pâte à cigarette

C'est la recette du chef pâtissier Romain Montagne. Très facile à faire et exquis. 

Il suffit de mélanger tous les ingrédients ensemble : beurre (que l'on aura fait ramollir), sucre glace, farine, blanc d'oeuf, sel et contenu d'une demi-gousse de vanille. Préparez une plaque de cuisson allant au four sur laquelle vous déposez un tapis silicone ou une feuille de papier sulfurisé. Versez la pâte dessus et lissez bien (une même épaisseur permettra une cuisson plus homogène et facile). 

Enfournez dans une four préalablement chauffé à 160°C. Laissez la pâte pendant 2 minutes puis ressortez-la afin de préparer les formes que vous voulez en "emportepiécant" la pâte. Puis, remettez au four jusqu'à obtenir une belle coloration dorée (surveillez bien toutefois). Laissez refroidir. Les formes se décolleront toute seules, sans résistance. Mais, attention, cela reste fragile !

 

Ne reste plus qu'à dresser. Placez le mélange patate douce/orange dans une poche à douilles. On fait de même avec la crème pâtissière à la cannelle. Mais on n'hésite pas à la fouetter un peu avant. On poche alors de belles boules de patate douce, des plus petites avec la crème à la cannelle. Et on vient insérer les formes en pâte à cigarette. On utilise le reste des zestes d'orange pour donner un peu de fraîcheur. Bonne dégustation !

Votre Sophie 

Posté par SophieM6 à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

22 mai 2018

Menu pour la fête des mères - part I : le risotto aux asperges

Non, non. Je n'ai pas disparu de la circulation. Comme beaucoup d'entre vous, j'ai profité de jours supplémentaires de repos, de farniente et de soleil (enfin, quand il était là). J'ai un peu cuisiné. Et parmi les recettes que j'ai préparées, il y a ce risotto aux asperges et parmesan que j'ai beaucoup aimé. Un risotto qui peut être un joli plat à confectionner pour la fête des mères. Ce n'est pas très long (30 minutes), pratique et délicieux. 

Pour 4 personnes

Il vous faut 1 gros oignon, 1 bouquet garni, 6 gousses d'ail, 130 g de riz arborio (ou riz rond), 3 cuillères à soupe de ricotta, 700 g d'asperges vertes et/ou blanches, 2 cubes de bouillon de volaille ou de légumes dégraissé, du vin blanc sec, un bloc de parmesan à râper, de l'huile d'olive, du sel, du poivre, des zestes de citron vert bio.

Pour les tuiles de parmesan

On commence par préchauffer le four à 210°C. On prépare une plaque allant au four en disposant dessus un tapis en silicone ou une feuille de papier sulfurisé. 

A l'aide d'une râpe, faites des tas assez volumineux de parmesan. Et enfournez. En l'espace de 5 minutes environ, le parmesan va fo

risottoasperges

ndre et s'agglomérer pour faire de belles tuiles plus ou moins dorées. Surveillez bien ; cela peut vite sentir le roussi ! Sortez alors la plaque et laissez refroidir. Vous n'aurez aucun mal à décoller les tuiles de leur support.

Pour les asperges

Vous pouvez tout aussi bien prendre des asperges blanches ou vertes. Voire mêler les deux.

Dans tous les cas, cassez les asperges avec les mains, de manière à vous débarrasser de la partie la plus fibreuse et garder la pointe et le reste de la tige qui sera plus tendre en bouche.

Pour les asperges blanches, il faudra les éplucher. Pour les vertes, pas besoin d'économe ou de rasoir. Un bon couteau d'office suffira pour enlever les "écailles" éparpillées sur la tige qui ne sont pas très agréables au palais.

Quand vos asperges sont prêtes, vous pouvez les tailler en gros tronçons. C'est l'idéal. Mais vous pouvez aussi faire des rondelles avec les asperges vertes avec la tige et conserver la pointe.

Faites alors chauffer une poêle anti-adhésive dans laquelle vous aurez déposé 2 cuillères à café d'huile d'olive. Préparez trois gousses d'ail. On ne se casse pas la tête en l'occurrence. On les garde en chemise. Mais on prend toutefois la peine de les écraser avec la paume de la main pour qu'elles dégagent bien leur parfum en cuisson. Dans l'huile chaude, on jette alors l'ail et les asperges de manière à les cuire et les colorer. On retourne régulièrement. Il faudra environ 10 minutes. On sale légèrement en fin de cuisson et on poivre avant de réserver (pas la peine de garder l'ail).

Pour le risotto

Commencez par éplucher et émincer l'oignon. Préparez aussi l'ail comme pour les asperges, c'est-à-dire qu'on va les laisser en chemise en les écrasant un peu. 

Dans une casserole, faites chauffer une cuillère à café d'huile d'olive dans laquelle vous ferez suer l'oignon. Déposez-y les gousses d'ail en chemise. Puis, une fois que les lamelles d'oignons sont devenus translucides, ajoutez le riz. On le laisse jusqu'à ce qu'il soit nacré. On ajoute le bouquet garni.

En attendant, on prépare 750 ml de bouillon à l'aide des deux cubes. Puis, on mouille le riz à hauteur. On attend qu'il absorbe le liquide (cela mérite un peu de surveillance) et on remet de l'eau à hauteur. On renouvelle l'opération pendant une vingtaine de minutes environ. 

Une fois que le riz est fondant ou quasi, on se débarrasse des gousses d'ail. Et on vient ajouter la ricotta, le vin blanc sec (un fond) et le parmesan râpé (il en faut encore 70 g). On mélange bien. On goûte pour rectifier l'assaisonnement en sel si nécessaire. On poivre un peu. On réchauffe les asperges ou dans la poêle ou avec le risotto. On peut ajouter dans le risotto un peu de zestes de citron vert bio (très peu toutefois) afin de donner un peu de fraîcheur à l'ensemble. Et on dresse.

On n'oublie pas d'ajouter la tuile de parmesan avant le service. Et on déguste ce plat assez léger qui met en valeur les produits de saison.

Votre Sophie

Posté par SophieM6 à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,