IMG_20151221_144241

Sushis de patate douce et magret de canard

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 6 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 14

Nombre de propoints selon WW :  12

Attention, c'est du lourd. On ne parle pas ici d'un plat Weight Watchers car il est chargé en points. Mais il peut toutefois s'intégrer dans une semaine équilibrée. Ce serait d'ailleurs dommage de s'en priver car c'est un véritable délice.

Bon, au départ, c'était surtout de l'impro. Un déjeuner tardif et préparé à la va-vite. Avec comme seul ingrédient de départ : la patate douce. Puis, au fur et à mesure de la progression du repas, c'est devenu un délire. Pourquoi ne pas faire des sushis à base de quenelles de purée de patate douce ?

Maintenant que vous connaissez tout des coulisses de cette recette improvisée, vous voulez peut-être en connaître davantage sur la façon de la reproduire. Je vous dis tout... Il vous faut, pour cela, de la patate douce (240 g pour 2 personnes en l'occurrence), de la feta allégé à 8% de matière grasse (40 g pour deux), de l'huile d'olive, des tranches de magret de canard fumé que j'ai dégraissées (6 pour 2), des noisettes, de l'huile de noisette, du vinaigre balsamique

Démarrons par la cuisson de la patate douce. Comme j'étais pressée, je l'ai enfermée dans un sac de congélation que j'ai mis au four micro-ondes pendant 6 minutes (à vérifier par vous-même car mon micro-ondes est un vieux modèle peu performant). J'ai aussi vérifié la cuisson en plantant une fourchette dans ce légume. Elle s'enfonçait parfaitement. J'ai donc ouvert en deux la patate et ai récupéré la chair que j'ai mise dans un bol. J'ai ajouté la feta que j'ai émiettée et une cuillère à café d'huile d'olive. J'ai mélangé le tout. Puis j'ai assaisonné avec du sel, du poivre et de l'ail en semoule. Goûtez pour assaisonner en fonction de vos goûts.

J'ai ensuite entrepris de faire des quenelles de purée avec cette préparation. Il suffit de deux cuillère à soupe pour sculpter la quenelle en passant la purée d'une cuillère à l'autre. C'est d'ailleurs à ce moment que j'ai remarqué la ressemblance de mes quenelles avec la forme d'un sushi. J'ai donc réalisé six sushis que j'ai surmontés d'un magret de canard fumé dégraissé. J'ai dressé dans une assiette.

J'ai alors concassé les noisettes (10 g pour 2) avec un pilon. J'ai parsemé mon assiette de ces éclats. Puis, j'ai confectionné une vinaigrette avec l'huile de noisette (2cc) et le vinaigre balsamique (un cuillère à soupe). J'ai versé un peu de cette vinaigrette dans l'assiette. Et j'ai servi. Les quenelles étaient tièdes mais cela allait parfaitement bien avec la vinaigrette. D'ailleurs, avec le restant du mélange d'huile et de vinaigrette, j'ai servi une petite salade de jeunes pousses d'épinard.

Votre Sophie