20151120_213521

Depuis que je suis rentrée de l'hôpital, je me gave... d'émissions culinaires. Chaque fin d'après-midi, je bave devant l'émission de Christophe Michalak (et pas devant Christophe Michalak hein ; je tiens à le préciser !) sur France 2 puis devant les réalisations des apprentis chefs sélectionnés par Philippe Etchebest sur M6. Et c'est, à chaque fois, une source d'inspiration pour les repas à venir. Cette semaine, j'ai dû tomber sur des légumes confits. Du coup, j'ai eu envie d'essayer. Seule possibilité : la carotte (c'est tout ce qu'il me reste dans le bac à légumes du frigo). 

Carottes confites

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 1 heure

Nombre de smartpoints selon WW : 5

Nombre de proproints WW : 3

Bon, cette variété est plus adaptée râpée en salade ou détaillée en tronçons dans une soupe que pour les carottes confites. Mais, on ne va pas faire les difficiles. J'en ai épluché quelques spécimens. Je les ai disposés dans une poêle avec une cuillère à soupe de sucre (2PP selon la méthode Weight Watchers), un fond d'eau, une pincée de sel et une cuillère à soupe de beurre demi-sel (3PP). J'ai ensuite confectionné une sorte de couvercle pour ma poêle avec du papier sulfurisé.

20151120_193450

L'idée étant d'enfermer la chaleur avec les carottes, j'ai donc découpé un rond un peu plus gros que le diamètre de la poèle de manière à constituer des petits rebords. Et j'ai créé une petite cheminée au centre. J'ai installé mon "couvercle" en papier et j'ai lancé la cuisson à feu doux.

De temps en temps, je recueille le jus fait par le mélange eau-sel-sucre-beurre afin d'en envelopper les carottes, je les tourne pour une cuisson harmonieuse et je referme avec le chapeau artisanal (rien de contraignant toutefois). Je fais cuire pas loin d'une heure au total. Le légume se pare d'un orange un peu plus foncé à mesure qu'il est cuit. Il ne faut pas hésiter à le piquer pour savoir si la cuisson est aussi bonne à coeur ; sachant que la carotte doit tout de même rester un peu croquante à l'intérieur. Pour bien réussir cette recette, je vous conseille de choisir chez le primeur, sur les étals du marché ou en grandes surfaces une botte de carottes jeunes, bien plus adaptées.

Avant de les servir, continuez à napper les carottes de ce jus qui lui donnera une saveur tout à fait particulière, à la fois sucrée et salée. Ces carottes confites, je les ai présentées avec des aiguillettes de canard, maigres en gras et plus riches en fer que le boeuf  (3PP ou 2SP ; aliment rassasiant), 100 g de riz cuit (3PP ou SP) et deux morceaux de pêche au sirop léger (2PP ou SP). Le sirop servant à déglacer les sucs du canard dans la poêle. Résultat : un plat complet, goûteux pour un total de 11 PP. 

Votre Sophie

PS : je vous laisse car je regarde l'émission gourmande de Julie Andrieu ;-)