IMG_20151216_222714

 

Carpaccio d'ananas et iceberg au fromage blanc

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 2 minutes

Temps de congélation : 30 minutes

Temps de repos : 10-15 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 4

Nombre de propoints selon WW : je les estime à 4

C'est vrai qu'une bûche, c'est super tentant à faire et à manger lors des fêtes de Noël. Mais cette année, j'ai pris le parti de faire light car l'absence de séance de sport risque de me faire payer cher le moindre abus de ce genre. Et comme je n'ai pas l'intention de totalement me priver pendant les réveillons, je fais des choix stratégiques. Le dessert en est un. 

Cela n'est pas un énorme sacrifice tant il est vrai que l'on n'a plus faim en fin de repas. C'est de la gourmandise à l'état pur. En plus, plutôt qu'un gâteau, on a tendance à rechercher quelque chose frais en bouche. Et justement, Christophe Michalak a présenté LA recette idéale l'autre jour dans son émission sur France 2 : Dans la peau d'un chef. J'ai tout de suite été attirée par ce carpaccio d'ananas et sa petite quenelle de glace au fromage blanc. C'est joli, gourmand, frais, léger et ce qui n'est pas parmi ses moindres avantages : c'est facile et rapide à faire. Je vous explique tout, sachant que j'ai procédé à quelques menus changements pour alléger un peu plus le dessert présenté en plateau. C'est parti. 

On commence par mettre deux feuilles de gelatine à tremper dans de l'eau froide.

On s'attaque ensuite au jus de citron. Je l'ai choisi vert. J'ai lavé et frotté le citron (on a bien du mal à trouver des citons verts bio par ici) et j'en ai prélevé les zestes. Puis j'ai prélevé le jus que j'ai mis dans un saladier allant au micro-ondes. J'ai fendu une gousse de vanille pour en extraire les grains que j'ai ajouté au jus de citron.

Avant de faire chauffer 40 secondes au micro-ondes le mélange auquel on a incorporé les deux feuilles de gélatine, on s'occupe de notre meringue. On prépare deux blancs d'oeuf dans lesquels on verse une ou deux gouttes de citron et une pincée de sel. On prépare aussi 80 g de sucre semoule et on en verse un tiers dans les blancs d'oeuf que l'on fait monter. Quand ils deviennent bien fermes, on ajoute le deuxième tiers puis le troisième. Le but étant d'obtenir un beau bec d'oiseau quand on retire le fouet de la meringue.

A cette étape, on fait chauffer notre jus au micro-ondes. Quand il ressort, on incorpore dedans deux cuillères à soupe sur les 200 g de fromage blanc à 0% de matière grasse. On mélange bien. On incorpore le restant petit à petit. Une fois qu'il ne reste plus rien de nos 200 g de fromage blanc, on va mélanger, par petites doses, notre meringue à cette appareil à base de jus et de fromage blanc. Vous allez obtenir une énorme quantité d'appareil à parfait glacé (version simplifiée du parfait, je le précise), ce qui peut permettre de faire un second dessert qui peut se conserver au congélateur pour plus tard. Mais avant de vous parler de cela, je reviens à mes icebergs "Michalak". On prépare alors un plateau pouvant aller au congélateur. On l'enveloppe de film étirable sur lequel on disperse de la noix de coco râpée. Et sur ce tapis de coco, on disperse des petites quenelles de fromage blanc meringué. Ne les serrez pas trop. Tout cela part alors au congél pendant trente minutes (c'est plus prudent). 

Pendant ce temps, on va s'occuper de l'ananas (un pour deux personnes, c'est déjà beaucoup). On le scalpe en haut, en dessous des feuilles et en bas. Et on le débarrasse de sa peau. On ôte aussi les yeux qui peuvent rester dans la chair après avoir enlevé la peau. On coupe l'ananas en deux puis encore en deux. Cela facilite l'opération suivante qui consiste à enlever la partie dure située au coeur de l'ananas. Ensuite, sur chaque quart, on va tailler de fines voire très fines tranches de fruit que l'on dispose en rosace sur une assiette plate (une par personne). J'ai zappé l'étape qui consiste à napper l'ananas de sirop. En revanche, avec un second citron vert, j'ai ajouté des zestes et quelques gouttes de citron sur le fruit. Puis, après les trente minutes de prise au congélateur, j'ai disposé les petits icebergs sur le carpaccio en mettant la partie avec noix de coco sur le dessus. On laisse reposer à l'air libre pendant dix bonnes minutes (pour le goût).

On ajoute encore quelques petits morceaux de coco pour la décoration. Pour finir, on va passer un peu de sucre glace au tamis, prioritairement sur les quenelles pour leur donner encore plus un aspect neigeux. Mais aussi un peu sur l'ananas. Ne reste plus qu'à se régaler !

Je fais une petite digression pour vous parler de l'utilisation du reste du fromage blanc méringué si vous n'êtes pas très nombreux à table. J'en ai garni un moule à cake en silicone que j'ai préalablement enveloppé de film étirable. J'ai ensuite versé une première couche de parfait. J'ai inséré dedans des petits dés d'ananas. J'ai recouvert d'une seconde couche d'appareil avant de mettre au congélateur pour quatre-cinq heures minimum. Après le démoulage, on peut faire un beau nappage  ou, plus simplement, disperser de la noix de coco, des petites lamelles d'ananas et quelques feuilles pour le décor. Avant de servir, on laisse un peu à température ambiante (dix minutes). Cela permettra de faire des tranches plus facilement et de laisser le goût s'affirmer.

Votre Sophie