IMG_20151219_151429

 

Escargots, foie gras, dinde farcie au gras, bûche au beurre, chocolats fourrés, fruits confits... les tentations sont partout en cette période de l'année. Difficile de résister. Mais je vais vous montrer qu'il est tout à fait possible de se faire plaisir sans plomber sa réserve hebdo en un repas. J'ai réalisé pour vous quelques recettes légères et néanmoins gourmandes que l'on peut tout à fait servir en cette fin d'année.

Apéritif

Et ça commence dès l'apéritif. Plutôt que de servir des dattes enroulées dans du lard ou bien encore des petits boudins blancs et autres biscuits salés hyper gras, on peut tout à fait proposer des petites verrines qui feront tout autant plaisir à vos convives sans être trop caloriques.

 Je pense par exemple à une petite purée de topinambour avec un ou deux dés de foie gras (poêlé ou mi-cuit), un petit guacamole maison (à base de fromage blanc 0% et d'avocat) et de la chair de crabe ou des crevettes, une purée de betteraves vinaigrée avec une tranche de magret de canard fumée, une brochette tomate cerise-mozzarella (en petits morceaux, la mozza) avec un morceau de fine tranche de jambon cru...

Entrée

Les deux recettes à base de betteraves crues que je vous ai livrées cette semaine peuvent tout à fait faire l'affaire. Elles présentent bien, sont originales et bonnes et ne sont que très peu chères en smartpoints : 2SPou PP pour le carpaccio et 4SP pour le millefeuille au fromage de chèvre (ou 3PP).

Si vous n'aimez pas le goût de la betterave, vous pouvez opter pour des huîtres, aliment maigre par excellence. Il ne vous en coûtera que 2 SP pour 120 g (ou 2PP pour 6 pièces, soit 90 g). Vous pouvez les servir froides avec une vinaigrette aux échalotes et du pain de seigle (3SP ou PP pour 50 g). Autre possibilité : les préparer chaude avec une sauce au vin blanc, échalotes et crème (2SP ou PP pour la sauce).

Le saumon fumé peut aussi être une bonne alternative puisque deux tranches ne reviennent qu'à 3SP (ou 4PP). Le pain de mie WW toasté peut aussi passer incognito sur votre table de fêtes. Bon, pour le beurre, en revanche, ça va être plus compliqué. Le mieux serait de FUIR. Pour éviter cette tentation, je vous conseille de présenter vos tranches de saumon fumé directement sur le pain de mie toasté (1 SP ou PP par tranche) tartiné d'un peu de crème fraîche épaisse non light (1 cuillère à soupe pour 2SP ou 1PP) dans laquelle on a mélangé de la ciboulette hachée, du poivre et un tout petit peu de sel. C'est frais et peu calorique avec une petite salade de mâche par exemple (1 ou 2SP ou PP)

 

IMG_20151219_152000

 

Plat principal

Là aussi, on peut réussir à ravir les palais les plus exigeants sans passer par des aliments hyper gras. Les produits de la mer constituent une bonne astuce pour faire diminuer la facture. Je ne peux que vous conseiller les deux recettes déjà publiées avec des noix de Saint-Jacques : la plus récente avec un jus d'orange au beurre à 5SP ou PP sans compter les féculents ; ou celle avec une fondue de poireaux au Boursin ail et fines herbes (5SP ou ou 3PP sans le féculent). Pour accompagner ces deux plats, je vous conseille les pommes de terre Anna (4SP ou 2PP).

Il est aussi possible de programmer des crevettes ou gambas à l'armoricaine, un vrai plat de fête qui ne coûte que 6SP ou PP. A accompagner d'un mélange de plusieurs riz (30 g soit 3SP ou PP) qui fait plus festif.

Si vous préférez la viande, une caille rôtie au four (1SP ou 2PP) peut être super sympa. A ce moment là, on en profite pour faire un jus pendant la cuisson au four avec oignons,gousses d'ail, bouquet garni, bouillon de volaille, vin blanc (ce qui doit revenir à 1SP ou PP). On peut faire cuire du panais en morceaux à côté de la caille dans ce jus. Une pomme de terre Anna sera un accompagnement parfait dans ce cas. 

 

IMG_20151216_222714

 

Dessert 

Je vous conseille d'opter pour des desserts à base de fruit. Sans parler du fait que cela donne bonne conscience, vous pourrez ainsi profiter d'un chocolat ou deux sans culpabiliser. Ou d'un morceau de fromage, selon vos préférences.

Ma première proposition est ce dessert inspiré de Christophe Michalak publié cette semaine : le carpaccio d'ananas et iceberg au fromage blanc pour 4SP ou sa déclinaison en parfait glacé.

Mais j'ai réalisé aussi un dessert à base de pomme et de caramel au beurre salé (plus une variante). Je vous donne la recette pour deux. Tout d'abord, j'ai confectionné les décors pour la recette principale et sa variante. Pour cela, il suffit de faire un caramel (du sucre directement dans une casserole qui fond et brunit légèrement - attention à ne pas laisser trop brunir). Pour faire une sorte de sphère, on sort une louche de ses ustensiles et on verse le caramel par petits filets sur le dos bombé. On laisse sécher. On laisse la casserole de caramel de côté que l'on fera réchauffer ensuite avec un poil d'eau si nécessaire afin de faire la seconde demi-sphère. Pour faire un grillage (décor du second dessert), on procède de la même façon, par filets fins, sur une feuille de papier sulfurisé. On n'hésite pas à remettre le caramel sur le feu s'il a tendance à épaissir. Mettez ces décors à sécher. Ils seront plus faciles à détacher après un temps de repos.

Par ailleurs, j'ai fait cuire deux pommes un peu acides (type booskop ou reine des reinettes) épluchées et évidées à l'aide d'une cuillère parisienne (j'ai laissé la queue toutefois). Je les ai mises dans du thé à la vanille pour une cuisson longue de cinq bonnes minutes. Sortez alors les pommes du liquide et laissez-les s'égoutter. Passons au caramel au beurre salé. Pour cela, il nous faut du jus de pomme pur jus. Pour deux personnes, il faut tabler sur 250 ml. On verse cette quantité dans une poêle et on fait chauffer à feu vif puis moyen pendant dix minutes environ. Le jus va se colorer et s'épaissir au fur et à mesure jusqu'à devenir un caramel léger dans lequel on va ajouter une cuillère à soupe de crème allégée à 4-5% et de la fleur de sel. 

Dans le coeur évidée des pommes, on verse ce caramel. On laisse refroidir. On installe alors chaque pomme dans la demi-sphère prévue à cet effet. Et avant de servir, on saupoudre le haut de la pomme, au niveau du caramel, d'une gavotte émiettée (cela fait 5SP et 3PP au total). Pour le second dessert, on verse aussi le caramel à base de jus de pomme dans le coeur de la pomme cuite. On l'installe au centre d'une assiette dans laquelle on verse trois-quatre cuillères à soupe de crème anglaise tout autour. Et on pique le grillage de caramel dans la chair de la pomme (6SP ou 3PP au total).

J'espère que cela vous sera utile. Et vous aidera à imaginer votre réveillon à domicile.

Votre Sophie