IMG_20151231_083402

 

Porridge de kasha au chocolat

Temps de cuisson : 10-13 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 7

Nombre de propoints selon WW : 7

Quésako le kasha ? C'est le petit nom du sarrasin torréfié. Avant de le manger, j'ai fait connaissance avec ce produit en l'infusant. D'ailleurs, vous avez peut-être eu l'occasion de goûter le sobacha, la tisane de sarrasin grillé qui est une tendance de fond au Japon. Une tendance healthy puisque cette céréale dont on a ôté la peau (et qui est, pour le coup, sans gluten) est pleine de bientaits : elle est riche en divers mineraux et est aussi un super antioxydant. De surcroît, le kasha a un bon petit goût de noisette.

On retrouve d'ailleurs cette saveur quand on traite le kasha en porridge. Je n'y aurais nullement pensé si je n'avais lu la recette dans un exemplaire de Vitalfood (un excellent magazine que je vous conseille). J'ai été intriguée par ce grand classique des petits déjeuners en Russie ; j'ai donc testé. Et, ma foi, j'ai trouvé le résultat plutôt sympa. Cela permet de changer dans une semaine de petits déjeuners.

Je vous livre la recette telle que je l'ai faite avec du lait d'avoine, du sarrasin grillé, du cacao dégraissé non sucré et de la banane. Je n'ai pas utilisé de sucre ou d'édulcorant ; le lait d'avoine était déjà sucré à mon goût. 

J'ai mis à chauffer dans une petite casserole 150 ml de lait d'avoine et 40 g de sarrasin grillé. J'ai ajouté une cuillère à soupe de cacao que j'ai délayé avec un fouet. Il faut bonnement une bonne dizaine de minutes pour que la magie opère, que les graines de kasha soient bien cuites (mais ne partent pas en javel) et que la liaison se passe entre les divers ingrédients. J'ai coupé quelques rondelles de banane pour agrémenter ce porridge au moment de servir.

Dernier petit conseil : je suggère plutôt de manger le porridge une fois qu'il est tiède. Il est bien meilleur que chaud. Vous avez donc le temps de prendre votre douche avant de prendre votre petit déj !

Votre Sophie