IMG_20160102_144753

 

Risotto nature à la ricotta

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 8

Nombre de propoints selon WW : 8

Cela faisait un bail que je voulais faire un risotto. Et j'ai enfin trouvé le temps après une belle balade (qui m'a en plus ouvert l'appétit). Tous les ingrédients attendaient sagement, dans ma cuisine et mon frigo, que je m'y colle. L'heure avait donc sonné de se régaler d'un risotto tout simple, juste agrémenté de ricotta pour le rendre bien crémeux.

Pour ce faire, il nous faut du riz rond de type arborio, des cubes de bouillon de volaille ou de légumes dégraissé, de l'oignon, de l'ail, de la ricotta, de l'huile d'olive.

Avant de se lancer dans la préparation d'un risotto, il faut s'assurer de disposer d'un peu de temps et surtout d'être présent en cuisine (pas genre en train de regarder un nouvel épisode de Game of Thrones ; je sais, c'est une obsession en ce moment) car ce plat italien requiert de l'attention. C'est le secret. Sans cela, remettez à plus tard car vous risquez de le louper ; ce qui vous vaudrez une interdiction bien légitime de pénétrer en territoire italien jusqu'à la fin de vos jours !!!!

Vous êtes prévenu ! Maintenant, ne perdons pas de temps en bavardages inutiles et allons-y. La préparation (pour deux personnes) est très rapide : détaillez finement l'oignon de taille moyenne ou grosse. Ensuite, traitez trois gousses d'ail : il s'agit d'enlever la peau et d'écraser chacune des gousses. Faites chauffer une cuillère à café d'huile d'olive (sacrilège d'en utiliser une autre !) dans une poêle anti-adhésive. Ajoutez l'oignon jusqu'à ce qu'il soit doré. Ajoutez alors l'ail et le riz (j'ai compté 40 g par personne car c'est ici un plat complet). Il s'agit de "torréfier" les grains de riz sans qu'ils ne colorent. A la fin de cette opération, ils doivent être un peu translucides. Pendant ce temps, faites chauffer un litre d'eau (la bouilloire est idéale !). Dans ce liquide fumant, faites fondre deux cubes de bouillon. Pour info, je n'ai pas utilisé totalement le litre de bouillon ; il m'en restait un peu.

Quand le riz a commencé à devenir translucide, ajoutez un peu de bouillon. Ne mettez pas la totalité. L'autre secret du risotto est d'y aller progressivement, petit à petit, en douceur. Il faut mouiller le riz à hauteur et attendre qu'il absorbe le bouillon. Et recommencer quand il n'y a plus de liquide. N'hésitez pas à remuer le tout avec une cuillère en bois. Cela prend du temps ; cela mérite de la surveillance. Mais, assurément, le résultat en vaut la chandelle car le riz devient crémeux en se cuisant ainsi. Pour obtenir une belle cuisson, il vous faut entre 25 et 30 minutes.

Je vous conseille de goûter en fin de cuisson pour apprécier la cuisson et savoir si vous préférez un riz encore un poil ferme ou plutôt fondant. Au moment de tester, vous vous rendrez compte qu'il n'y a nullement besoin d'ajouter du sel. Les tablettes de bouillon en apportant bien assez. En revanche, vous pouvez mettre un peu de poivre.

Juste avant de servir, vous allez ajouter le ricotta (95 g pour deux personnes). Remuez bien pour qu'elle enveloppe les grains de riz. Vous obtiendrez un risotto crémeux à souhait. Tellement qu'il n'y a, selon moi, pas besoin de mettre du parmesan. Pourtant, j'ai tendance à en mettre partout. Parole de petite-fille d'Italienne !

Votre Sophie