IMG_20160119_110023

Vous voulez me faire plaisir ? Emmenez-moi dans un resto chinois. C'est mon pêché mignon (enfin, l'un de mes pêchés mignons !). J'adore les saveurs à la fois sucrées et salées, douces et amères de cette cuisine. Mais depuis que je fais attention, j'ai tendance à faire l'impasse sur les plats en sauce (pas toujours, ceci dit) et je m'oriente vers des assiettes plus légères mais tout aussi savoureuses. Si, si !

Je ne peux que vous conseiller d'éviter les travers de porc qui vous font de l'oeil, le rituel poulet sauce noix de cajou ou le riz cantonnais qui sont souvent très riches en gras et/ou en sucres. Et aussi de fuir les nems et autres rouleaux frits qui vont vous plomber votre journée. Pour autant, je vous assure que l'on peut se régaler au resto chinois... et je ne parle pas d'un régal par procuration...  Mon petit truc, c'est de privilégier les entrées. On peut même se faire un repas complet avec plein d'entrées, façon mezze ou tapas. Et je vous assure que l'on n'a pas l'impression de se priver. 

Ce que je choisis en priorité, ce sont les raviolis vapeur. Je ne sais pas si vous avez déjà testé mais on en devient totalement accro. Poulet, porc ou crevettes, je les aime tous. En plus, depuis le passage aux smartpoints, ils n'ont pas bougé et reviennent à un point par ravioli ! Il y a déjà moyen de se faire plaisir là. On peut ajouter à un assortiment de "dim sum" ou "ha kao", une salade à la crevette ou au poulet avec du soja dedans. On peut aussi faire main basse sur les rouleaux de printemps ou même les soupes qui sont super réconfortantes. Pour être sûr d'être bien calé, on peut aussi choisir parmi les accompagnements comme le chop suey ou les nouilles sautées au soja ou bien encore le riz nature... ça passe. A condition de ne pas en dévorer une portion gargantuesque.

Sinon, il reste une autre alternative qui doit coûter un minimum de points : c'est la fondue chinoise ! Un vrai délice que l'on peut accompagner d'une entrée (pourquoi pas un nem là ?), d'une salade ou d'un bol de riz nature. 

Et le dessert alors ! Même si je suis une grande "amatrice" de gâteaux de lune, nougat chinois et gingembre confit, je deviens raisonnable et opte pour un sorbet ou un fruit en fonction de ce que j'ai mangé auparavant.

Je vous livre deux versions de menu pour 12 SP. Dans la première, on prend une salade au crevette (3SP), six raviolis vapeur (6SP) et une boule de sorbet (3SP) mais il manque un peu les féculents. Dans la seconde, on prend un soupe au poulet (2SP), six raviolis vapeur (je vous dit, je suis ultra-fan - 6SP), trois cuillères à soupe de riz (4SP à cause de la matière grasse) et une mangue. Ce qui fait déjà un super repas.

Et si on veut goûter d'autres spécialités, on essaie de les reproduire chez soi dans une version plus light (comme pour le riz cantonnais en photo préparé à la maison). 

Votre Sophie