IMG_20160331_221154

Panna cotta au lait de coco et dés d'ananas

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes

Temps de repos au frais : au minimum 2-3 heures

Nombre de smartpoints selon WW : 5

Nombre de propoints selon WW : 5 (je pense)

Il ne manque que le rhum. Sinon, on croirait "manger" une pina colada.

Certainement encore sous le charme de ma croisière aux Caraïbes, je me suis amusée à transformer ce délicieux cocktail en non moins savoureux dessert. Bon, je vous livre ici une version light avec du lait de coco allégé et un ananas cuit à la vapeur (et non pas revenu dans un poêle de la matière grasse) ! Du coup, c'est moins onctueux que le cocktail original qui est une petite bombe calorique !

Pour 3 belles verrines, il vous une brique de lait de coco allégé (200 ml), de l'agar agar, de l'édulcorant liquide (sucre de coco ou miel pour les paléo), un ananas frais, de la noix de coco fraîche.

On commence par l'ananas. On va le débarrasser de sa peau. On le coupe d'abord en haut (là où il y a le plumeau végétal) et en bas de manière à ce que l'ananas se tienne bien à plat quand on le pose sur l'une de ses extrêmités. On laisse alors glisser le couteau sous la peau sur toute la hauteur du fruit, de haut en bas. On fait ainsi tout le tour de la bête. A l'arrivée, on n'hésite pas à enlever les yeux qui restent dans la chair. On coupe alors l'ananas en deux puis encore en deux. On enlève la partie la plus dure au centre. Et on fait de petits dés que l'on va mélanger avec un peu d'édulcorant s'il est très acide. On met alors le tout dans un récipient fermé (avec un peu d'eau) au micro-ondes. Il s'agit d'obtenir un fruit fondant en bouche. Donc, j'ai lancé la cuisson pendant 1 minute trente. La durée est vraiment indicative car cela dépend du matériel de chacun ; je vous conseille donc d'y aller mollo et d'ajouter 30 secondes au fur et à mesure car le résultat ne doit pas être une compotée.

On passe ensuite à la préparation de notre panna cotta. On verse quasi tout le contenu de notre brique de lait de coco (après l'avoir bien secouée) dans une petite casserole. Le restant va servir à délayer l'agar agar. Dans un tasse donc, on verse donc un fond de lait de coco dans lequel on ajoute 8 g de ce gélifiant naturel (une algue pour qui ne le sait pas). On mélange bien avec le fouet avant d'incorporer notre mélange au lait de coco dans la casserole. On mélange là aussi. Et on met à chauffer jusqu'à porter le tout à ébullition (c'est à ce stade que l'agar agar devient efficace). On ôte du feu et on verse notre panna cotta dans des verrines qu'on laisse refroidir, dans un premier temps, à l'air libre avant de les mettre au frigo pour deux ou trois heures. C'est le temps de repos minimum pour obtenir une panna cotta suffisamment figée. De mon côté, je l'aime relativement onctueuse ; j'ai vraiment horreur des panna cotta qui sont trop fermes, gélifiées à mort.

Avant de servir, on ajoute sur le dessus de notre verrine l'ananas et quelques copeaux de noix de coco fraîche qui vont donner un peu de croquant et de texture à notre dessert. Je souhaite que vos papilles voyagent un peu vers les îles avant de revenir vers moi et le blog ! Bon dépaysement !

Votre Sophie