20160420_221320

Millefeuille très léger à la fraise et à la rhubarbe

Temps de préparation : 15-20 minutes

Temps de cuisson : 5-6 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 4

Nombre de propoints selon WW : 3

Voilà un test qui a dépassé toutes mes espérances. Je voulais obtenir un effet "pâte feuilletée" en travaillant la feuille de brick et je dois reconnaître que cela pourrait presque faire illusion. Presque. Ne me demandez pas non plus de faire des miracles, hein ? En tout état de cause, on obtient un effet croustillant et le résultat est intéressant du point de vue visuel. L'avantage, c'est que cette base va nous permettre de multiples fantaisies en fonction des saisons, des envies du moment...

Là, je suis uniquement partie sur une garniture fruitée afin de profiter des denrées printanières comme les fraises, dont les variétés sont de plus en plus nombreuses à la vente, et la rhubarbe dont les premières tiges sont arrivées. A la dégustation, c'est très frais. Mais on peut aussi mettre davantage de gourmandise dans ce dessert light en préparant une petite crème à pocher à la douille ensuite ! Et je compte bien vous le prouver un jour !!!!

Pour cette recette pour deux personnes, vou s avez besoin de feuilles de brick, d'huile neutre, de sucre glace, d'un petit tamis, un pinceau, de fraises (une dizaine de belles fraises de la variété que vous souhaitez), de sucre, de l'édulcorant liquide (éventuellement), de deux bâtons de rhubarbe

Justement, en parlant de rhubarbe, débarrassons-nous de la fastidieuse tâche de l'épluchage. Mon truc, pour en enlever un max du premier coup, c'est de tailler une extrémité en prenant garde de ne pas la couper complètement. En empoignant cette extrémité, on va tirer délicatement vers l'autre extrémité afin de décoller tranquillement un partie de pellicule qui recouvre notre fruit. On en élimine ainsi une grande partie. On fait de même avec l'autre bout. Et on ajuste le résultat pour se retrouver avec un bâton à nu que l'on va découper en brunoise (soit de tout petits dés). Ces dés, on va les mettre dans un bol avec un peu de sucre (deux cuillères à café car le fruit est très acide) et un tout petit peu d'eau. On laisse ainsi de manière à ce que la rhubarbe "cuise" un peu et rejette du jus.

On va ensuite laver nos fraises (on en garde au moins deux en entier pour la déco), enlever le pédoncule et tailler aussi le fruit en brunoise. On réserve dans un pot dans lequel on peut éventuellement ajouter une ou deux gouttes d'édulcorant liquide. Pour ma part, j'ai choisi de laisser le fruit nature et ça passe très bien.

On passe ensuite à la préparation de notre fausse pâte feuilletée. Il est question de tailler dans une feuille de brick un rectangle assez étroit et tout en longueur. On reproduit ce rectangle sept autres fois. 

On installe alors, sur une plaque allant au four, une feuille de papier sulfurisé ou un tapis Silpat sur lequel on va déposer nos rectangles. On procède tranquillement deux pièces par deux. Avec un pinceau trempée dans de l'huile neutre, on badigeonne la surface de notre premier rectangle. On prend ensuite notre tamis dans lequel on met une petite quantité de sucre glace que l'on saupoudre sur le morceau de feuille de brick. On va recouvrir par le second rectangle dont on badigeonne le dessus avec le pinceau huileux. De la même manière, on reprend le tamis et on va le recouvrir de sucre glace. Même topo avec les rectangles qui restent.

2016_04_21_09

On dépose, sur nos doubles rectangles, une autre feuille de papier sulfurisé sur laquelle on va mettre une seconde plaque pour garder nos rectangles bien à plat. Et on installe le tout dans un four préalablement chauffé à 200°C. Il faut surveiller la caramélisation car cela risque de noircir très rapidement quand les rectangles commencent à dorer. L'opération prend environ 5 minutes. Une fois que l'on a obtenu une belle couleur, on sort notre plaque du four et on laisse reposer avant de décoller nos rectangles. Et on laisse refroidir. 

On peut passer à la cuisson de la rhubarbe. Dans une petite casserole, on verse le contenu de notre bol et on met à chauffer quelques minutes. Le but étant d'obtenir une brunoise cuite et moelleuse. Pas une compote ! On passe notre rhubarbe à la passoire et on récupère le jus. Ce liquide dans lequel on va ajouter encore 2 cuillères à café de sucre, on va le faire réduire sur le feu de manière à obtenir une sorte de sirop. Dans lequel on va plonger nos fraises entières pour les laquer et leur donner un petit goût bien agréable de rhubarbe. On peut aussi faire un ou deux points dans l'assiette avec ce jus sucré bien aromatisé pour la décoration.

Pour dresser, on va prendre la plaque du dessus en feuille de brick (bien refroidie, c'est important) afin de la recouvrir en partie de sucre glace. Prenez le papier sulfurisé dont vous vous êtes servi au four et cachez une partie de votre rectangle. Empoignez à nouveau votre tamis dans lequel vous allez faire passer du sucre glace. Faites de même pour la plaque du dessus du second millefeuille. 

Puis, procédons au montage de ce dessert. Sur le rectangle non décoré, on va déposer notre brunoise de fraise et notre brunoise de rhubarbe cuite. On place la deuxième plaque avec le sucre glace dessus et on dépose notre fraise. Ne reste plus qu'à tester ce faux millefeuille. J'espère que vous serez emballé !

Votre Sophie