20160518_212137

Soupe de chou-fleur à la crème de munster

Temps de préparation : 15 minutes maxi

Temps de cuisson : 25 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 6

Nombre de propoints selon WW : 6

 Attention, cette soupe est une tuerie. Enfin, si vous aimez le chou-fleur et le munster. Je l'ai faite il y a un moment, ayant acheté à un Gaec vosgien (le Gaec Lejol, merci à lui)  une crème de munster exquise faite avec ses propres fromages fermiers largement récompensés lors de différentes éditions du salon de l'agriculture à Paris.

Cette préparation qui intègre du munster et un peu de beurre est un délice avec du pain. Mais, vous me connaissez maintenant, j'aime aussi tester des mélanges. Du coup, je voyais bien cette fameuse crème de munster avec du chou-fleur. Et comme la météo n'était pas de la partie (ce qui n'a guère changé depuis), j'ai opté pour une bonne soupe. 

Pour deux énormes portions, il vous faut un petit chou-fleur (comme deux poings), deux petites pommes de terre à chair farineuse (ou une de belle taille), 1 cube de bouillon de légumes dégraissé et de la crème de munster (elle se trouve en supermarché mais dans le pire des cas du munster dont on enlève la croûte).

J'ai donc ressorti mon soup maker, un engin qui est vraiment devenu indispensable dans ma cuisine. Sans vouloir vous poussez à la consommation, je vous invite à étudier cet achat car il tourne beaucoup en hiver pour faire de la soupe, en été pour des gaspachos et il peut faire office de blender par ailleurs. Bref, c'est un fidèle compagnon de mes aventures culinaires. Et je crois que le prix n'est pas prohibitif du tout.

L'avantage d'un tel appareil, c'est qu'il chauffe, cuit et mixe tout seul. On peut se consacrer à d'autres activités pendant que la soupe se fabrique. Toutefois, la bonne vieille méthode fonctionne toujours pour cette recette avec une casserole et un mixer...

Avec ou sans soup maker, il faut laver le chou-feu et récupérer ses fleurettes. On épluche et on coupe grossièrement nos pommes de terre. On met tout cela dans le soup maker ou dans la casserole avec 1 petit litre d'eau, le cube de bouillon et c'est parti pour 25 minutes de cuisson (à couvert pour ceux qui font la soupe à l'ancienne, on peut tabler sur 30). Quand nos légumes sont bien cuits, qu'ils partent en purée, on ajoute deux belles cuillères à soupe de crème de munster, du sel et du poivre. Au besoin, on reverse un peu d'eau si cela nous paraît un peu trop épais et on mixe. On goûte, on rectifie l'assaisonnement et on se régale vite d'une soupe bien chaude, savoureuse, réconfortante à souhait.

Votre Sophie