Grit_cardio_poster_2015_q4_1

 

Ca fait longtemps que l'on a pas parlé fitness. Pourtant, je n'ai nullement arrêté mes entraînements. Au contraire. A part une petite période de 10 jours où d'autres événements m'ont tenue éloignée de mes sessions de training, j'ai même accentué ma routine. La raison est simple : je me suis inscrite à une compétition de "crossfit". 

Je pense que j'aurai l'occasion de vous en reparler plus tard mais pour celles et ceux qui ne sauraient pas à quoi ca correspond, je me fends d'une rapide explication : c'est un travail qui mêle la force athlétique, l'athérophilie, la gymnastique et les sports d'endurance (merci Wikipédia car c'est dur à résumer). La compétition de ce jour reprendra un peu de tout cela ainsi que d'autres exercices. Enfin, je suppose.

Pour tenter de me préparer à cette épreuve (un nouveau défi que je me suis imposée), j'ai donc sélectionné mes séances. Et j'ai essayé de privilégier notamment les sessions de Grit (photo d'illustration ci-dessus Les Mills) qui permettent de pousser toujours plus loin sa résistance. En l'espace d'une demi-heure, ce concept développé par Les Mills doit vous amener loin, très loin de votre zone de confort. Il doit vous permettre de repousser les limites physiques en allant puiser dans des ressources insoupçonnées et de se forger de belles capacités physiques. J'ai ainsi pas mal souffert sur le Grit cardio 16 que j'ai trouvé particulièrement éprouvant car, en plus de mobiliser le cardio, il sollicitait les muscles des jambes, mis à rude épreuve. 

Autant dire que j'appréhendais le passage au Grit cardio 17 car Les Mills ont tendance à corser toujours plus l'entraînement. Mais je dois reconnaître que le Grit cardio m'a paru plus abordable. Je n'irais pas à dire qu'il est plus facile. Non, non, non. Mais ce travail sur les jambes (qui te les coupe) est moins flagrant.  Néanmoins, ça bosse dur.

Mais ça bosse ludique. J'ai beaucoup aimé cette façon de faire : ancrer un exercice et en ajouter un autre dans un second temps, augmentant ou réduisant la difficulté. Ce procédé que l'on retrouve dans les tracsk 2 et 4 est vraiment top. Le morceau 3 est aussi très amusant :  un mouvement à faire interrompu par un seul autre quand le coach vous le demande. Quant aux musiques de cette édition, elles sont extra. Inattendue même comme ce groove bien balancé dans la 3 qui est parfaitement adapté aux exercices. 

GRIT CARDIO 17 Sizzler

ça n'empêche que l'on souffle, on crache ses poumons, on se déchire les gambettes, on transpire à grosses gouttes... bref, on se tue à la tâche. Mais on s'amuse. C'est un peu moins le cas sur le morceau 5 (quoique :-p) : un vrai challenge qui consiste à enchaîner les burpees à un tempo de plus en plus soutenu (c'est faisable le niveau 6 ????). Un truc de malade dont on ressort une fois de plus grandi avec cette impression de tout avoir donné et surtout cette envie d'aller encore plus loin la prochaine fois. 

Votre Sophie