Ah la convention Pompadour-Vittel ! Rien que ces quelques mots font ressurgir de beaux souvenirs et de beaux sourires. Car ces quatre jours de fitness à Vittel ont été magiques.

Je n'ai certes pas pu passer toutes mes journées, soirées (et nuits) sur le site du Club Med Vittel qui accueillait les festivités (le mot est très bien choisi). Mais les moments passés sur place m'ont transportée de joie, d'excitation et... de sueur (pardon, c'est pas glamour mais c'est vrai). J'ai effectivement eu la chance d'être invitée à suivre la convention de fitness Les Mills pour mon travail. Etant pratiquante de cours Les Mills tout au long de l'année, mes collègues ont tout de suite pensé à moi pour cette mission.

Je m'en suis acquittée en m'immergeant autant que possible dans cette convention où j'ai essayé de faire bonne figure car je ne suis pas, comme beaucoup de participants, coach ou trainer. Le sport est pour moi un antistress allié à un antidépresseur, un moment où j'oublie tout, un moment de répit dans des semaines parfois très chargées. Bref, le sport, aussi important soit-il, n'est pas mon métier ; juste un loisir. Et même si je n'ai pas la condition physique des professionnels et encore moins le niveau, je peux vous dire que je ne me suis pas sentie de trop car je partage une chose avec cette tribu Les Mills : la passion. Et j'ai donc pu m'en donner à coeur joie, profitant de la présence de trainers motivants, prestigieux, joyeux...

IMG_20160701_163222

J'ai vu des machines de guerre à l'oeuvre, j'ai vu des danseurs hors pair, j'ai vu des équipes de trainers faisant frisonner une salle entière à l'unisson sur un track. Chaque cours était un moment fort, magique. Même le grit force (la nouvelle édition que je n'avais pas eu l'occasion de faire jusqu'ici) m'a paru unique parce que pratiqué en plein air avec des personnes si eprises de sport qu'elles en ont fait leur métier et qu'elles y consacrent leurs vacances ! Des personnes qui vous donnent de l'élan pour aller un peu plus loin que d'ordinaire. Et que dire des trainers Les Mills ! Ils sont tout simplement incroyables.

J'ai suivi avec fougue les cours de BodyJam, discipline redécouverte l'an passé au même endroit avec Gandalf Archer Mills, le chorégraphe du programme. Même s'il n'était pas là pour ce Pompadour-Vittel 2016, les cours étaient électrisants. Défoulants. J'ai adoré encore une fois et ne peux que regretter l'absence de cours dans ma ville !

J'ai testé le RPM avec écran géant incurvé à 180° (un concept baptisé The Trip). Un voyage magique au pays de l'effort. La musique, les encouragements de Célia et les images psychédéliques te poussent à te dépasser. C'était génial. J'ai découvert le Bodyvive que j'ai trouvé assez dur (plus que je ne l'imaginais en tout cas). 

20160702_200904

J'ai fait le Sh'bam (deux éditions dont celle à venir) avec la chorégraphe du programme venue de Nouvelle-Zélande, Rachel Newsham. Une icône. Un trainer débordant d'enthousiasme, un trainer aussi marrante qu'incroyablement douée. Et qui m'a transportée aussi sur trois Bodycombat de folie. A chaque fois, un plateau incroyable constitué des meilleurs trainers nationaux, européens et internationaux. Une leçon à prendre que de vivre un BC en face d'une telle team. Et un plaisir inoui. Oui, j'ai eu des frissons plus d'une fois tellement c'était chouette d'être là, en parfaite communion avec la tribu et ceux qui la représentent sur le podium. Et j'espère pouvoir l'être encore l'an prochain pour avoir ma dose de sport et de partage. Et de kiff aussi.

Votre Sophie