2016_01_29_10

Muffin ricotta, citron et myrtilles

Temps de préparation : 15 minutes maxi

Temps de cuisson : environ 20 minutes (selon votre four)

Nombre de smartpoints selon WW : 2 le muffin

Nombre de propoints selon WW : aucune idée

C'est la pleine saison des myrtilles sauvages dans les Vosges. Pour ceux qui ne connaissent par ces fruits de montagne, ils sont très différents des grosses myrtilles achetées en grandes surfaces dont la chair est blanche, douce et sucrée. La myrtille sauvage (autrement appelée dans les Vosges brimbelle !) se trouve en saison uniquement dans les bois, est toute petite, acidulée et la chair est d'un violet très intense. Son jus tâche les doigts quand on les cueille sur des petits arbustes (c'est du sport, je vous assure !) mais aussi la langue et les dents à la dégustation. Mais c'est un régal.

J'ai donc utilisé ces petites baies pour faire un muffin dans lequel j'ai associé la ricotta et la citron ; un mélange que j'aime beaucoup cet été. Cela donne quelque chose d'assez frais, acidulé et finalement peu calorique.

Pour 16 pièces (de taille moyenne)
Il faut 200 g de farine, 40 g de fécule de pomme de terre (ou maïs), 1 cuillère à café de sucre, de l'édulcorant liquide (à doser en fonction de ses goûts), 1 sachet de levure, le jus d'un demi-citron jaune bio (de belle taille, ça fait 15 g), le zeste du citron, 150 g de ricotta, 100g de lait écrémé, 175 g de myrtilles, 2 oeufs et 1 blanc d'oeuf supplémentaire.
J'ai commencé par monter mes trois blancs en neige avec un pointe de sel et quelques gouttes de jus de citron.
Dans un autre récipient, j'ai blanchi les jaunes d'oeuf avec le sucre. J'ai aussi ajouté quelques gouttes d'édulcorant. Puis la ricotta. J'ai bien mélangé. J'ai versé le lait dedans pour rendre l'appareil un peu plus liquide.
A cela, j'ai ajouté un mélange sec fait, dans un autre saladier, de la farine, la fécule et la levure. 
L'appareil obtenu alors est normalement suffisamment liquide pour des muffins. 
J'ai mis le jus du demi-citron, les zestes et les myrtilles fraîches juste lavées et égouttées. Vous pouvez alors goûter et ajuster le côté sucré en ajoutant un peu d'édulcorant si nécessaire.
Dans un moule à empreintes muffins, j'ai graissé (à l'aide d'un essuie-tout imbibé de gras) et fariné (j'ai enlevé le surplus en tapotant sur les moules) et j'ai rempli les empreintes à moitié avec une cuillère à soupe.
Dans un four à 180-200°C, j'ai laissé cuire 20 minutes environ (à adapter à votre four). Ils ont normalement un début de coloration et reste tout tendre et fondant à l'intérieur. 
Ne pas les surcuire, sinon, cela devient vite sec.
Votre Sophie