kimax

Cela fait un bail que l'on a pas parlé fitness par ici. Je crois qu'il est temps d'en remettre une petite couche à l'heure où certains s'apprêtent à mettre en pratique leurs bonnes résolutions 2017. Le sport, j'ai longtemps arrêté d'en faire. Entre les premières années de fac et ces dix dernières années, je concède que j'ai préféré les autres plaisirs de la vie. J'ai beaucoup fumé aussi, grillant un paquet de cigarettes par jour. 

Inutile de vous dire que le jour où j'ai voulu me bouger un peu, cela a été difficile. J'ai donc choisi de m'y remettre doucement en pratiquant un art martial doux : le tai chi chuan. Une gym qui semble chorégraphiée, que pratiquent les Chinois dans les parcs. J'ai beaucoup aimé. mais en abandonnant mon addiction à la nicotine (par hypnose), j'ai voulu me remettre à faire des sports plus pêchus. Sollicitant pleinement le cardio. J'ai donc opté pour la zumba, entre autres cours ludiques que j'ai appris à apprécier même si les premières fois ont été éprouvantes (sensations de brûlure au niveau des poumons, courbatures...). Néanmoins, ces séances sont vite devenues indispensables à mon équilibre. Et j'ai commencé à tester plein d'autres cours plus intensifs. Notamment ceux présentés par Les Mills. Ce sont ceux qui ont ma préférence.

Mais il se trouve que l'une des salles de sport que je fréquente est en train de passer à d'autres concepts. Inutile de vous dire que j'étais pas spécialement emballée. Mais, curieuse, j'ai testé le cours de boxe baptisé Kimax. Tout en étant un peu sur la réserve. Le seul truc qui pouvait m'emballer au départ, c'est que le cours nécessite des sacs de frappe. Et ça, j'adore. Je garde de mon expérience de boxe thaï le souvenir d'une sensation de bien-être extrême après avoir joué des poings et des pieds...

J'ai donc participé à la séance d'essai avec mon coach Xavier. Nous étions trois autour de chaque sac de frappe sur pied. Après une première approche de chacun des coups à porter (avec des gants) : crochet, jab, coup de coude, kick avant, coup de genou... nous sommes passés à l'échauffement. Course dans la salle, jumping jack et autres exercices étaient destinés autant à mettre le cardio en route que faire retravailler les muscles en douceur. Le tout sur une musique qui est tout de même nettement moins sympa que les tracklists Les Mills. 

Puis l'heure de rentrer dans le vif du sujet est arrivée. Xavier nous a alors demandé de combiner certains coups. Avec, entre chaque enchaînement, des petits sautillements (comme sur un ring) pour solliciter le cardio à fond. Le cours se compose ainsi en plusieurs rounds qui montent en puissance à chaque fois. Et entre chaque, pas vraiment de temps morts, rendant la séance vraiment intense. Pour peu que l'on joue le jeu à fond, en frappant fort (mais en maîtrisant le coup sous peine de se faire mal) et en sautillant constamment, le cours est vraiment crevant. Et défoulant à souhait. Il peut vous faire brûler 820 calories par séance. Et il semble que cela puisse aller encore plus loin puisqu'il existe une version encore plus pointue avec du renforcement musculaire en plus du travail cardio de la boxe, faisant ressembler cette séance de fitness à une vraie séance de travail sur le ring.

Je dois reconnaître que le Kimax, concept développé par Radical Fitness, est une belle surprise. Bien sûr, cela ne remplace pas un Bodycombat (concept Les Mills). Mais je dois avouer que le fait de pouvoir alterner l'un et l'autre me donne des fourmis dans les jambes et dans les poings. Je ne peux donc que vous inciter à tester ce concept si une salle le propose autour de chez vous. A la condition d'être bien équipé et surtout de bien porter les coups pour éviter de vous blesser.

Votre Sophie