rouleauxdeprintemps

 

Rouleaux de printemps canard, pêche, oignons

Temps de préparation : 10-15 minutes

Nombre de smartpoints selon WW : 13 les 4 rouleaux

Je ne pense pas être une exception :  je mange souvent au travail. Le soir. Oui, je suis plutôt un oiseau de nuit. Du coup, je suis souvent confrontée au problème du repas pratique, simple équilibré que l'on peut emporter partout avec soi. Et j'essaie de trouver de nouvelles solutions de temps à autre pour éviter lassitude et monotonie (déjà que manger devant son écran n'est pas super fun). Ma dernière tentative est un rouleau de printemps à ma façon. Point de crevettes, de pousses de haricot mungo, pas plus de carottes... J'ai choisi de faire un rouleau salé-sucré avec des pêches au sirop et du canard séché maigre (ça tombe bien, la marque Aoste a sorti des filets tranchés sans gras parfait quand on surveille sa ligne) et d'autres bricoles pour rendre le tout équilibré et savoureux.

Pour 4 rouleaux

Il vous faut 4 feuilles de riz, 1 demi-laitue iceberg, 24 tranchettes de filet de canard séché, 3 oreillons de pêche au sirop léger, 15 g d'oignons frits.

J'aurais tendance à dire que la suite est simple comme bonjour quand on a l'habitude de faire des nems et rouleaux de printemps. On plonge la feuille de riz dans de l'eau pour qu'elle ramollisse et on la dépose ensuite sur un torchon humide. En son centre, on va déposer les 6 tranches de filet de canard, la laitue iceberg que l'on a émincée (et on peut y aller gaillardement sur la salade), quelques tranches de pêche (moins d'1 oreillon par rouleau) et une pincée d'oignons frits. On essaie de faire un tas au centre en ne se répandant pas trop vers les bords. Des bords que l'on referme à droite comme à gauche avant de rabattre la partie qui est devant soi. On cale bien la feuille, faisant en sorte de bien serrer contre la garniture afin de l'envelopper. On essaie de faire une sorte de boudin avec le moins d'air possible dedans. Puis, on roule le tout en veillant à ce que les côtés ne se barrent pas pendant que l'on forme le rouleau. La gymnastique n'est pas évidente au début mais c'est en forgeant que l'on devient forgeron ! L'avantage avec ce repas, c'est que cela se transporte partout et que cela se grignote facilement. Et avec plaisir.

Votre Sophie