kettle

Vous avez peut-être déjà entendu parler du CrossFit sans trop savoir à quoi cela correspond. Je vais vous éclairer un peu sur ce type d'entraînement hyper complet, très intense, rapide et surtout bougrement efficace.

Mélangeant le travail cardio, le renforcement musculaire et le développement de la force (façon haltérophilie), il donne des résultats très rapidement. Et il a aussi le mérite de pouvoir s'adapter à chacun. Vous pourrez certes voir des vidéos de femmes et hommes qui soulèvent des barres avec des poids démentiels, des pneus de tracteur ou autre. Mais le Crossfit (ou circuit training, fonctionnal training), ce n'est pas seulement ça. Vous pouvez tout aussi bien enchaîner des séries sur un rameur, faire des pompes (y compris sur les genoux), multiplier des squats (se mettre accroupi) sans aucune charge et prévoir de la corde à sauter. Et ce n'est là qu'un exemple. La richesse et la variété des exercices font qu'un entraînement (dans le jargon, on parle cela un wod pour work of the day) ne ressemble pas forcement à un autre.

Les avantages de cette discipline sont nombreux. Le CrossFit a déjà pour premier attrait la durée des entraînements. Il ne faut guère plus qu'une demi-heure pour accomplir un wod. Cela permet de caser de l'activité physique dans un emploi du temps très chargé. Autre atout : la pratique en petit groupe. Ici, pas de salle blindée de monde. On privilégie peu de pratiquants afin de mieux coacher et surtout de motiver les crossfitteurs. L'encadrant veille aux bonnes pratiques des exercices, rectifie les postures et saura vous encourager pendant le wod pour que vous le terminiez. L'entraînement peut être un face-à-face contre soi (ce type de séance permet de repousser ses limites et de développer sa résistance) ou être sous forme de relais, ce qui est très ludique. 

Je vous donne par exemple ce wod réalisé dans une box (c'est le nom de la salle de sport dans laquelle se pratique le CrossFit) près d'Epinal qui vient d'ouvrir à l'initiative de trois passionnés. Après un échauffement de 7 (longues) minutes, des équipes de trois ont été formées. Le wod de ce matin-là : une personne au rameur (le but étant de faire apparaître la distance la plus longue possible au compteur), une autre en train de marcher sur 60 m avec des haltères dans chaque main (30 kg au total mais cela peut être adapté) et une troisième qui souffle. Et chacun tourne à chaque poste, le rythme étant donné par la personne qui fait la marche. L'ensemble a duré 20 minutes. Tuant mais tellement gratifiant quand on arrive au bout. A l'arrivée, une bonne partie des muscles du corps a bossé avec le rameur et la marche dite du fermier a permis de mobiliser principalement les épaules, les bras et le haut du dos. Les courbatures sont bel et bien là le lendemain et même le surlendemain. Mais une séance peut aussi bien intégrer des burpees, des tractions (avec des élastiques, c'est faisable), des abdos, de la course, du grimper de corde, du soulever de poids... Le terrain de jeu est infini et particulièrement adaptable en fonction des niveaux, de l'état de forme du moment...

 

Mon 1er WOD: un entrainement à faire chez vous.(crossfit)

Le seul petit bémol est sans doute le vocabulaire usité en CrossFit : on en perd son latin car ce ne sont que des anglicismes. Mais on apprend très vite à connaître chacun des exercices possibles sous son vocable. Je ne peux que vous inciter à essayer ce type d'entraînement si vous avez le goût de l'effort. Vous apprendrez très rapidement le jargon et les différents mouvements. Et ces petites séances de torture, vous allez en redemander encore et encore.  

Votre Sophie