mignonmaroilles

 

Filet mignon de porc, endives poêlées et sauce au maroilles

Temps de préparation : 15 minutes maxi

Temps de cuisson : 20 minutes maximum

Avec les températures qui baissent (par chez moi, il fait déjà 0°C la nuit), nous avons tous envie de choses réconfortantes. Que ce soit un bon chocolat chaud ou un plat bien gratiné. S'il est toujours conseillé de se faire plaisir, il faut toutefois raison garder. Je vous propose donc une recette conciliant à la fois la gourmandise et la modération côté calories. Oui, oui, c'est possible. 

Pour 1 personne

Il vous faut 100 g de filet mignon de porc débarrassé de sa graisse et tranché, 2 cuillères à café d'huile, 1 gousse d'ail, 1 demi-oignon de Roscoff, 2 endives de taille moyenne, 30 g de maroilles, 5 cl de crème à 4-5% de matière grasse, 1 pincée de sucre, sel et poivre du moulin, fleur de sel.

On démarre en pluchant l'oignon et en en éminçant finement la moitié. On débarrasse aussi la gousse d'ail de sa peau, on la coupe en deux, on enlève le germe et on écrase chaque moitié. Pendant ce temps-là, l'huile a eu le temps de chauffer dans la poêle antiadhésive où l'on va faire suer le demi-oignon émincé. Si l'huile ne suffit pas, on peut ajouter quelques gouttes d'eau. On réserve.

On ajoute alors dans la poêle les tronçons de mignon de porc. On les laisse dorer. Une opération qui, à feu vif, prend 5-10 minutes maxi. On réserve. On en profite alors pour saler la viande.

On prépare alors nos endives. On ôte les feuilles du pourtour si elles sont un peu flétries. Puis, on coupe la base et on l'évide. Cela permet d'éviter trop d'amertume en bouche à la dégustation. On dispose les deux endives avec quelques gouttes d'eau dans un récipient recouvert d'un film alimentaire ou un contenant permettant la cuisson à la vapeur au micro-ondes. On laisse environ 4 minutes (en fonction de votre appareil toutefois) afin qu'elles soient bien fondantes. On s'en assure en plantant la pointe d'un couteau dans le légume. 

On va alors verser dans une poêle une nouvelle cuillère à café d'huile qu'on laisse chauffer et on disposera alors nos endives, histoire de leur donner un peu de couleur. Pour faciliter l'opération, on va les saupoudrer de sucre. On retourne au bout de quelques minutes pour marquer les endives sur l'autre face.

On profite de ce temps de cuisson pour prélever les 30 g de maroilles que l'on va couper en petits dés. On fait alors chauffer dans une casserole la crème dans laquelle on va ajouter les deux demi-gousses d'ail écrasées (elles viendront aromatiser légèrement la crème). Puis, on y plongera le maroilles pour qu'il fonde. On ôte les demi-gousses d'ail. Une fois fait, on pourra y mettre l'oignon que l'on avait réservé. On goûte et on assaisonne en sel et poivre. 

On peut alors dresser : de la sauce aux maroilles avec l'oignon (il apportera un petit goût sucré sympa), les tronçons de viande que l'on aura repassés à la poêle pour les réchauffer, les endives dorées, le tout surmonté de fleur de sel et d'un peu de poivre du moulin. On ajoute 30 g (crus) du féculent de votre choix. Et on se dépêche de déguster cette recette qui rappelle le Nord et ses spécialités.

Votre Sophie