stjacquescurcumacitron

Noix de Saint-Jacques poêlées sauce crème curcuma-citron et chou

Temps de préparation : 10 minutes maxi

Temps de cuisson : 20-25 minutes maxi

C'est la pleine saison des noix de Saint-Jacques. Ces délicieux mollusques (comme je déteste ce mot) se mangent à toutes les sauces, gratinés et même crus (une recette de ce type sera bientôt publiée). Il n'en faut pas beaucoup pour apprécier ce délicat produit de la mer (je me refuse à mettre deux fois le mot mollusque dans cette publication) qui a le mérite aussi d'être très léger en calories plus d'être extrêmement goûtu.

Toutefois, j'ai eu récemment une période "curcuma". Ayant dû affronter des microbes un peu persistants, j'ai opté pour des préparations faites avec cette épice qui a mille et une vertus. Et je n'ai pas hésité à en mettre aussi dans une petite sauce pour accompagner les Saint-Jacques fraîchement achetées sur le marché, chez mon poissonnier.

Pour 1 personne

Il vous faut 4 belles noix de Saint-Jacques fraîches, 1 demi-citron jaune pour le jus et le zeste (donc, bio de préférence), du curcuma moulu, 2 cuillères à soupe de crème allégée à 4-5% de matière grasse, de la fleur de sel, du poivre, 1 cuillère à café d'huile, 1 oignon, 1 moitié de chou chinois (ou 1 chou pak-choï si vous en trouvez), 1 gousse d'ail, 1 fond de vin blanc sec.

On commence par éplucher l'oignon que l'on émince, de même que le chou. On épluche également la gousse d'ail et on l'écrase. On fait alors chauffer une partie de l'huile dans une poêle anti-adhésive et l'on y fait suer l'oignon et l'ail en veillant à ne pas les brûler. Suivent ensuite les lanières de chou que l'on fait cuire à feu doux, quitte à ajouter un peu d'eau pour éviter que cela n'attache. On réserve en gardant la préparation au chaud.

Toujours dans une poêle anti-adhésive, on fait chauffer le restant l'huile. Et on y dépose les Saint-Jacques. Il ne faut pas avoir peur : les noix nécessitent très peu de cuisson, seulement quelques minutes par face. On ne les touche pas, sauf pour les retourner. Et on arrive à voir au changement de couleur (de nacré à blanc sur l'épaisseur) que c'est cuit. On snacke ainsi sur feu assez vif les deux faces et on réserve. Et on sale un peu.

On va utiliser les sucs de cuisson de la Saint-Jacques. On verse ainsi le fond de vin blanc puis la crème. On mélange une dose de curcuma (en fonction de son palais) et on ajoutera le jus de citron. On sale, on poivre, on mélange et on laisse réduire un peu cette sauce qui prend une belle couleur assez vive. Ne reste plus qu'à dresser.

On dépose la sauce au fond d'une assiette puis le chou cuit. Et on ajoute les Saint-Jacques que l'on a repassées un peu sur le feu pour les réchauffer (attention, on ne les refait pas cuire sinon, c'est de l'élastique que l'on aura en bouche). Quelques grains de fleur de sel et les zestes de citron, et on déguste vite ce plat qui se mange chaud, accompagné d'une dose de féculents (riz ou autre) pour un plat équilibré.

Votre Sophie