sabayoncurrypamplemousse

 

Pamplemousse chaud et son sabayon au curry

Temps de préparation : 15 minutes environ

Temps de cuisson : 15 minutes

J'ai reçu récemment un petit mot de Julia qui avait testé le pamplemousse au four, miel et speculoos (http://cuisineetfitness.canalblog.com/archives/2015/12/15/33047767.html). Mais qui a trouvé le tout assez acidulé. Personnellement, je trouve que l'on ressent plus l'amertume que l'acidité. Et j'adore...

Toujours est-il que j'ai promis à Julia de trouver une autre recette de pamplemousse chaud qui pourrait lui satisfaire le palais. Je crois que celle-ci devrait faire l'affaire, si elle aime le curry. L'association peut paraître surprenante, plus encore dans un dessert mais je vous assure que ça fonctionne bien. Et là, plus de souci d'acidité ou d'amertume.

Pour 2 personnes

Il vous faut 2 pamplemousses (et il en restera un peu que l'on pourra insérer dans une salade par exemple), 1 oeuf entier, 1 jaune d'oeuf, 2 cuillère à café de miel de caractère (châtaigne par exemple ou miel de sapin des Vosges), 1 cuillère à café de curry en poudre, de l'édulcorant liquide (ou du sirop d'agave ou autres), deux bocaux allant au four.

On démarre en s'occupant du pamplemousse dont on va récupérer les suprêmes. Je vous ai déjà expliqué à maintes reprises le procédé. Mais je réitère mes explications ici. Il vous faut découper un chapeau en haut (là où il reste la trace du pédoncule) et en bas du pamplemousse. Le but est déjà d'en enlever un bon bout de manière à voir la chair apparaître. Ensuite, on va ôter la peau. On va donc glisser la pointe d'un bon couteau sous la peau de haut en bas en n'hésitant pas à mettre à nu la chair. Il ne doit pas rester de peau blanche (le zyste). On fait ainsi le tour de l'agrume. Puis, on va prélever les segments en faisant glisser la pointe de notre couteau le long des parois blanches et amères qui séparent de part et d'autre les quartiers. Le but est d'aller jusqu'au coeur du pamplemousse pour que le suprême se détache tout seul. Une fois fait le tour, récupérez alors le jus qui pourra servir pour une vinaigrette par exemple.

Tapissez le fond de votre bocal avec les segments de pamplemousse de manière à faire une belle rosace. Réservez.

Dans un récipient, déposez l'oeuf entier et le jaune d'oeuf et battez avec votre fouet ou, mieux encore un batteur électrique, le tout pour obtenir une liquide mousseux qui a déjà pris du volume. Ajoutez alors le miel et le curry (à travers un tamis, c'es encore mieux). Et recommencez à battre. Le résultat doit être assez volumineux (trois fois plus important qu'au tout début) et un peu plus épais. Goûtez. Si cela vous paraît peu sucré, n'hésitez pas à verser quelques gouttes d'édulcorant liquide ou autre en fonction de vos goûts (sirop d'agave, sirop d'érable, stevia...) Votre sabayon froid est prêt. Ne reste plus qu'à le repartir dans les deux bocaux et placer le tout dans un four préalablement chauffé à 180°C.

On laisse le sabayon prendre en cuisson pendant 10-15 minutes en fonction de votre four. Surveillez toutefois la fin de cuisson car le dessus dore assez vite et risque de brûler. Vous pouvez déguster ce dessert surprenant tiède. 

Votre Sophie