risotto

Risotto de crozets, poireau, morbier et noisettes torréfiées

Temps de préparation : 10 minutes maxi

Temps de cuisson : 25 minutes

Le risotto, on le sait désormais, se prête à bien des fantaisies. Quinoa, orge, coquillettes... tout est possible. Alors, j'ai tenté les crozets, cette petite pâte carrée originaire de Savoie qui contient de la farine de sarrasin. Et pour quelque chose de gourmand et savoureux, j'ai choisi de les associer avec un peu de fromage et des poireaux ainsi que quelques noisettes torréfiées. On se croirait presque en Savoie...

Pour 1 personne

Il vous faut 30 crus de crozets, 1 blanc de poireau, 40 g de céleri (pas obligatoire), 1 échalote, 10 g de noisettes torréfiées et concassées, 1 cuillère à café d'huile d'olive, 30 g de morbier, 2 cuillères à soupe de crème allégée, 1 cube de bouillon de volaille ou de légumes dégraissé, 250 ml d'eau, un peu de vin blanc sec, sel et poivre.

On commence par éplucher l'échalote et l'émincer finement. On taille aussi en tronçons fins le poireaux et en tout petits dés le céleri boule.

Dans une casserole, on fait chauffer l'huile. On met alors l'échalote à suer. On cherche à obtenir une échalote un peu translucide et pas forcément colorée. On ajoute les crozets.

On aura alors fait chauffer 250 ml d'eau dans lesquels le cube de bouillon a fondu. Et on verse une partie du bouillon dans la casserole, de manière à couvrir (voire un peu plus) les crozets mélangés à l'échalote. On y met le poireau et le céleri. On ajoute un peu de bouillon si nécessaire pour que tout soit recouvert. On fait cuire à feu doux-moyen. On surveille. On ajoute encore du bouillon quand il est absorbé.  Au bout de 20 minutes, le risotto commence à être cuit. On y incorpore un peu de vin blanc sec, le morbier découpé en dés et la crème allégée. On laisse le tout encore 5 minutes en mélangeant bien. On goûte et on assaisonne en poivre et, si cela est nécessaire, en sel.

Ne reste plus qu'à dresser. On éparpille juste avant le service les noisettes préalablement torrefiées à sec dans un poêle et concassées (dans un mortier ou dans un sac congélation fermé avec un rouleau à pâtisserie). Et on se régale.

Votre Sophie