Wok porc et crevettes et ses légumes

20181011_130057

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes environ

Je signe mon retour avec une recette asiatique comme je les aime. Cela reste un grand classique dans ma cuisine car cela permet de multiples fantaisies, aboutissant (presque) toujours à des plats complets pleins de saveurs. Cette fois, j'ai repris un mariage que l'on retrouve souvent dans les restaurants asiatiques et qui est une merveille pour les papilles. Je parle du mélange terre-mer avec le rapprochement entre les crevettes et le porc. Bon, je n'avais plus de saucisses si pleines de goût que l'on mange dans le riz cantonnais. J'ai pris quelques tranches de bacon en lieu et place. Et cela n'est pas décevant. Je pose la recette ici, sachant que vous pouvez tout à fait la faire à votre sauce en remplaçant par exemple le riz par des nouilles soba (j'ai testé et approuvé) ou remplacé les légumes par d'autres.

Pour 1 personne

Il vous faut 30 g de riz cru (soit 100 g cuit), 100 g de crevettes décortiquées, 6 tranches de bacon, 4 oignons tiges (comme des tout petits poireaux que l'on retrouve chez Carrefour par exemple en sachet), de l'huile pour wok thaï (de la marque La Tourangelle), de l'huile de sésame, des mange-tout, des pousses de haricots mungo frais, du citron vert (pour le jus et les zestes), de l'ail  semoule, de la sauce soja, du sel, du poivre et des graines de sésame.

Dans une poêle chauffée, on commence par mettre l'équivalent d'une cuillère à café d'huile aux épices pour wok (aux senteurs de basilic thaï et citronnelle). On dépose les crevettes une fois qu'on les a décortiquées. On les laisse colorer. On ajoute alors le bacon découpé en fines lanières dans les 2 sens. On laisse encore dorer un peu et on ajoute trois oignons tiges tranchés. Pendant ce temps, on fait cuire le riz dans l'eau bouillante, que l'on égouttera bien après.

Une fois le contenu de la poêle bien coloré, on va ajouter les mange-tout. C'est presque la partie la plus longue. Il faut que ce légume (qui n'est certes plus trop de saison) garde son croquant tout en étant cuit. Cela prend bonnement dix minutes à feu moyen. Pensez bien à mélanger pour ne pas que ça attache. 

On ajoute alors le riz cuit et égoutté, deux belles poignées de pousses de haricot mungo, le jus d'un demi-citron vert (où l'on aura prélevé au préalable les zestes) et on mélange. On saupoudre aussi d'ail semoule (pas trop). On ajoute une bonne cuillère à café de sauce soja. On mélange et on goutte. On rectifie l'assaisonnement en utilisant encore, si besoin est, de la sauce soja, du sel (à voir avec la sauce soja très salée) et du poivre). On mélange encore. Cette dernière opération ne doit pas prendre plus de 5 minutes max de manière à garder le croquant de la pousse du haricot mungo. On sert en disposant sur le dessus les zestes de citron vert, des graines de sésame et des rondelles d'oignon tige. On arrose d'un trait d'huile de sésame (et d'un trait de jus de citron si vous l'estimez nécessaire) pour plus de saveur et on attaque à la baguette (ou non) !

Votre Sophie